En Somalie, de l’eau potable distribuée d’urgence à un millier de familles

Les équipes du SIF organisent quotidiennement des distributions d’eau potable dans la zone de Kismayo, dans le sud de la Somalie, auprès d’un millier de familles extrêmement vulnérables.  

Cette région accueille de nombreuses personnes dont les récoltes ou le bétail ont été réduits à néant par la sécheresse et qui ont fui, en quête d’eau, de nourriture et de sécurité face au conflit qui déchire la zone.

Au total, près de 7 000 personnes, dont une grande majorité d’enfants et de femmes, installées dans dix camps autour de Kismayo, bénéficient de ces distributions d’urgence. Tous les jours, nous distribuons 40 litres d’eau potable à chacune de ces 1 000 familles.

Durement frappée par la sécheresse, la Somalie est confrontée à une grave crise humanitaire. Plus de 6,7 millions de personnes ont besoin d’aide humanitaire. Le SIF agit aux côtés des Somaliennes et Somaliens pour leur apporter de l’eau potable, une aide alimentaire d’urgence et un appui en matière d’hygiène et d’assainissement, alors que plusieurs milliers de cas de choléra ont été recensés.

Pour en savoir plus sur nos actions en Somalie ainsi que dans d’autres pays touchés par la famile : Urgence : la famine menace des millions de personnes

 
 
DON
 
 

À LIRE AUSSI

 

Mohamed Somane Abdi, coordinateur de terrain à Kismayo, assure depuis 2014 la mise en œuvre des projets du SIF dans 9 des 145 camps de personnes déplacées. Victimes de la sécheresse et des conflits dans la région, près de 80 000 personnes ont trouvé refuge à Kismayo .  LIRE LA SUITE

 

En raison de la sécheresse persistante, le SIF maintient la distribution d’eau dans neuf camps de personnes déplacées de Kismayo (région de Jubaland, au sud-est du pays) à 1000 familles. 7000 personnes, dont une grande majorité d’enfants et de femmes, recevront quotidiennement 40 litres d’eau potable jusqu’en mai.   LIRE LA SUITE