EN FRANCE AUSSI, LA RUE TUE. AGISSONS ENSEMBLE MAINTENANT !

 

Nous avons tous, un jour ou l’autre, croisé au coin de la rue, une personne recroquevillée à même le sol, tentant tant bien que mal de se réchauffer. Derrière ce scénario devenu anodin, se cache pourtant une réalité bien dramatique : toutes les 3 heures, 1 personne meurt dans la rue !

 
Les équipes du Secours Islamique France, épaulées par des bénévoles engagés, se mobilisent pour apporter une aide adaptée aux personnes dans le besoin - familles précaires, sans abris, réfugiés, migrants… - à travers divers dispositifs. Maraudes sociales et structures d’accueil ou d’hébergement d’urgence permettent à ces personnes vulnérables de s’alimenter, de rester digne et de trouver un peu de réconfort, été comme hiver.
 
De nombreuses personnes n’ont comme seul vœu que d’être à l'abri et de pouvoir se nourrir décemment. Ensemble, répondons à leur appel !
 

 

TEMOIGNAGES

 

Habiba, maraudeuse depuis 6 ans :

Lors d’une maraude, nous avons rencontré, dans le froid, un monsieur très âgé, suite au signalement du 115, qui était complètement perdu. Nous avons passé une partie de la nuit avec lui pour comprendre sa situation. Nous avons appelé les différents organismes mais puisque la personne n’avait aucune pièce d’identité, cela était difficile de l’accueillir ; nous l’avons ensuite accompagnée à l’hôpital. Le lendemain, nous avons appris que la personne était atteinte d’Alzheimer et qu’elle était recherchée par toute sa famille. Nous avons été soulagés après tant d’inquiétude et de stress. C’est la rencontre avec cet homme qui m’a le plus marquée.
 
Linda*, 24 ans, sans abris depuis 4 ans, vient se reposer au Centre d’Accueil de Jour :
 
« Ici, c’est calme. Le plus dur quand on vit dans la rue, ce n’est ni le froid ni la faim. On peut toujours se débrouiller. C’est le bruit et l’angoisse de se faire tabasser, ça, ça prend ton énergie et tout ton temps. Ici c’est calme, on peut se poser un moment. »
 
Maurice*, ancien professeur vivant dans la rue, lui, est venu chercher une vie sociale :
 
« Je viens ici presque tous les jours. Ici, je trouve des personnes à qui parler. Je retrouve un peu de dignité. Ici on me répond quand je pose une question : on me regarde dans les yeux. Ici, je lave mon linge et fais ma toilette comme tout le monde. J’ai une opinion, une voix, un regard, un visage, je retrouve mon humanité. »
 
*Les prénoms ont été modifiés

 

DES DISPOSITIFS INSCRITS DANS UNE APPROCHE PLUS GLOBALE

Depuis 2008, le Secours Islamique France s’installe dans le paysage social en France comme un acteur à part entière. Le SIF souhaite développer, parallèlement aux missions humanitaires à l’international, les missions sociales, ici, en France, car la précarité est également là, tout près de nous, et des personnes vivent dans une véritable souffrance quotidienne. Chaque programme apporte des réponses spécifiques aux personnes en situation précaire*.  

 

Lutte contre l’exclusion

               

 

              

 

              

 

              

 

Lutte contre la précarité

 

              

 

 

 

 

(*) Bilan 2016 au 30/11/16

 

 

Chaque année, près d’1,8 million d’euros sont nécessaires pour mettre en œuvre nos actions d’aide aux plus démunis en France, et avec la précarité de plus en plus présente, les besoins ne cessent de croître.
 

Beaucoup reste à faire et nous avons besoin de vous pour y arriver.