INONDATIONS AU PAKISTAN - Le SIF se mobilise pour les familles en détresse
0 J - 0 H - 00 MIN - 0 SEC

VOS INTÉRÊTS BANCAIRES
ONT UN INTÉRÊT HUMANITAIRE !

Le Secours Islamique France (SIF) compte désormais 30 ans d’actions humanitaires et sociales. Trente ans à mener des projets en France et dans de nombreux pays du monde. Trente ans à pouvoir compter sur votre soutien : comme les équipes du SIF, vous avez à cœur d’améliorer les conditions de vie des personnes les plus fragilisées, et de préserver la dignité des populations démunies.

Plus de 12 millions de bénéficiaires soutenus grâce à votre générosité

Les moyens que vous voulez bien accorder au SIF, vous pouvez nous les confier de plusieurs manières. L’une d’entre elles est notre fonds « Intérêts bancaires. » Nous l’avons créé parce que vous êtes nombreux à souhaiter vous en séparer en ce début d’année, période où votre banque vous communique vos relevés d’intérêts. Si tel est votre cas, les reverser à une association caritative est une possibilité qui apportera du soutien à des personnes dans le besoin. 

Aide alimentaire, accompagnement social, mise à l’abri, accès à l’eau potable, amélioration des conditions sanitaires, protection de l’enfance, réhabilitation de maisons ou d’infrastructures, éducation, formation à des activités génératrices de revenus… c’est votre générosité qui nous donne les capacités de développer et de pérenniser des actions.

Vos intérêts bancaires ont un intérêt humanitaire.
Ils peuvent apporter une aide concrète à des milliers de personnes vulnérables.

Vos intérêts bancaires font la différence

En faisant un don au fonds « Intérêts bancaires », vous contribuez donc à aider le SIF à donner vie à de multiples projets en faveurs des personnes dans le besoin. Voici quelques exemples :

KENYA : de l’eau potable pour 18 000 personnes

Au Kenya, les conditions de vie d’une grande partie de la population sont très difficiles. À l’heure actuelle, c’est 16,6 millions de personnes*, soit 31% de la population, qui sont touchées par l’extrême pauvreté ! Sur place, le SIF développe de nombreux projets. Par exemple, nous avons permis l’accès à de l’eau potable en faveur de 18 000 personnes démunies dans la région de Marsabit. Cette action a permis de considérablement améliorer les conditions d’hygiène, donc de lutter plus facilement contre des maladies hydriques mortelles telles que le choléra et la diarrhée. Plus de 1 300 personnes ont d’ailleurs été accompagnées au travers de séances de sensibilisation sur ces problématiques.
*Source : ONU   

Image

Le fonds intérêts bancaires contribue à la mise en place de projets d’accès à l’eau potable pour des milliers de personnes vulnérables au Kenya

FRANCE : du soutien constant pour les plus précaires

Toute l’année, nos équipes sont mobilisées pour contrer la précarité dans de nombreux pays du monde, mais aussi en France. Face à l’immensité des besoins, le SIF multiplie les dispositifs, que le fonds intérêt bancaires contribue à mettre en place. Par exemple, nous avons pris en charge en tout 228 femmes isolées dans notre Centre d’Hébergement d’Urgence (CHU) et notre Mise à l’Abri (MAB) en 2020. Nos équipes ont également mené plus de 1 300 maraudes en faveur de personnes sans-abri, procédé à des distributions de colis alimentaires et de produits d’hygiène, reçu des personnes en difficulté dans notre épicerie solidaire (Epi’Sol) ou encore soutenu de nombreux bénéficiaires de notre Centre d’Accueil de jour (CAJ).

Image

En France, le SIF mène des actions de soutien pour aider des femmes isolées et exposées aux violences à se reconstruire, que les intérêts bancaires contribuent à mettre en place

PLAIDOYER : porter la voix des plus vulnérables

Le SIF mène de nombreuses actions de plaidoyer pour renforcer l’impact de ses projets de terrain. C’est la troisième mission sociale du SIF, qui vise à influencer durablement les politiques publiques. Dans cette optique, notre ONG publie des rapports d’expertise et participe à des sommets internationaux. Par exemple, nos équipes ont pris la parole début novembre 2021 à la COP 26, l’évènement majeur qui réunit les chefs d’État du monde autour de la problématique du climat. Nous avons ainsi présenté notre projet de traitement des eaux usées à Gaza en faveur de 1 800 personnes, destiné à économiser les rares ressources en eau potable, tout en contribuant au développement de l’agriculture. En 2020, notre projet d’inclusion des enfants talibés du Mali et du Sénégal avait été sélectionné parmi une centaine de dossiers au Forum de Paris pour la Paix. Cette reconnaissance nous a permis de donner de la visibilité à la cause que nous défendons et d’accélérer notre action, notamment grâce aux intérêts bancaires confiés par nos donateurs.

Image

En 2016, Rachid Lahlou, le président du SIF, avait pu échanger sur les projets de notre ONG au Sommet humanitaire mondial avec Ban Ki-Moon, alors Secrétaire général des Nations-Unies

ENSEMBLE, MOBILISONS-NOUS !