LE SECOURS ISLAMIQUE FRANCE (SIF) AU
FORUM MONDIAL DE L’EAU 2022

Du 21 au 26 mars, les équipes du SIF interviendront au Forum mondial de l’eau, organisé au Sénégal. C’est la 4e fois que notre ONG participe à cet évènement majeur qui réunit des autorités gouvernementales, des organisations intergouvernementales, des entreprises et des ONG autour des enjeux de l’accès universel à l’eau et à l’assainissement. Cette année, le thème de la sécurité de l’eau pour la paix et le développement rural est à l’ordre du jour.  Dans un contexte de raréfaction de l'eau et de dérèglement climatique, il est urgent d’agir pour une meilleure gestion des ressources et des services !  

« Le changement climatique provoqué par les humains est une menace grave, croissante et globale pour notre bien-être et notre planète. Nos actions d’aujourd'hui détermineront comment l'humanité et la nature s'adapteront aux risques climatiques croissants. Ce rapport est un terrible avertissement sur les conséquences de l'inaction. Les demi-mesures ne sont plus une option… » C’est par ce message très inquiétant qu’Hoesung Lee, le président du GIEC*, a présenté le 28 février 2022 le deuxième volet du sixième rapport de son groupe de travail. Basé sur 34 000 publications scientifiques, le document a impliqué 270 spécialistes, issus de 67 pays.

Crise de l’eau : 4 milliards de personnes supplémentaires pourraient être affectées à cause du dérèglement climatique

Le constat est alarmant et inquiète particulièrement le Secours Islamique France (SIF). Le rapport du GIEC, par exemple, prévient que de 800 millions à 3 milliards de personnes supplémentaires pourraient rapidement être frappées de pénuries chroniques d’eau à cause de sécheresses si la planète se réchauffe de 2°C. Dans le cas où la hausse de température atteignait 4°C, c’est jusqu’à 4 milliards de personnes qui pourraient être impactées. À l’heure actuelle, la moitié de la population mondiale est déjà privée d’eau au moins une fois pendant l’année, et 2 milliards de personnes n’y ont pas du tout accès**.

Image

A notre époque, la crise de l’eau impacte fortement les pays les plus pauvres, comme ici, à Madagascar, où le SIF agit

Le Secours Islamique France (SIF) dénonce publiquement ces problématiques depuis de nombreuses années, et agit concrètement sur le terrain. Notre ONG développe à l’international de nombreux projets autour de l’eau et de l’assainissement. En parallèle, le SIF renforce ces actions par des rapports et recommandations de plaidoyer, qui visent à porter ces thématiques clés auprès des décideurs, des médias et de l’opinion publique. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle notre ONG a jugé indispensable de prendre part au 9e Forum mondial de l’eau, organisé à Dakar du 21 au 26 mars.

Forum mondial de l'eau : le SIF présentera ses projets et ses recommandations à Dakar

Après 2012 à Marseille, 2015 en Corée du Sud, 2018 au Brésil, l’édition sénégalaise marquera la quatrième participation du SIF. Évènement majeur d’envergure internationale, il est organisé tous les trois ans par le Conseil mondial de l’Eau et un pays hôte.

Le Forum mondial de l’eau attire des dizaines de milliers de personnes et regroupe des autorités gouvernementales, des organisations intergouvernementales, des ONG, des entreprises et des journalistes du monde entier.

En plus de réunir l’ensemble des acteurs concernés par les questions liées à l’eau, le Forum mondial de l’eau a pour vocation de formuler des propositions concrètes sur ces problématiques capitales, et de susciter l’adoption de recommandations ou encore d’engagements politiques liés à l’eau

Le Forum mondial de l’eau est donc rythmé par de nombreuses conférences. À Dakar, le Secours Islamique France (SIF) prendra la parole à plusieurs reprises : nos équipes présenteront des projets autour de l’eau, de l’hygiène et de l’assainissement, et formuleront des recommandations.

Image

À Gaza, en Palestine, le Secours Islamique France (SIF) a développé un projet de traitement et de recyclage des eaux usées. Présenté à la COP26, il sera évoqué par nos équipes au Forum mondiale de l’eau 2022, au Sénégal

L’AGENDA DU SIF AU FORUM MONDIAL DE L’EAU 2022 À DAKAR

Session 2A1. Gouvernance pour l'eau potable en milieu rural - lundi 21 mars - 14H-15H30 - Salle 6 expo.

Chargée de Plaidoyer, Laura Le Floch intervient à la session sur la gouvernance pour l’eau potable en milieu rural, coordonnée par le Secrétariat international de l’eau.   

Session 2E3. Les technologies innovantes et les eaux productives pour renforcer l’autonomie des communautés rurales - lundi 21 mars.

Arif Nawaz, Coordinateur EHA du SIF au Pakistan intervient à la session coordonnée par KickStart international. Notre collaborateur présentera l’un des projets du SIF au Pakistan : nos équipes y développent l’accès à l'eau et la mise en place de solutions agricoles durables dans un contexte de changement climatique. L’objectif est notamment de faire face à la salinisation des sols et aux sécheresses.

Session 2B2. Innovations en matière d’assainissement pour le développement rural - mardi 22 mars

Le SIF organise et modère une session sur le thème des innovations en matière d’assainissement pour le développement rural. Au centre des échanges, une problématique : dans quelles innovations et technologies devons-nous investir aujourd’hui ?

Hanna Abuiyada, Responsable de projets pour le SIF, présentera l’un de nos projets menés sur le long terme à Gaza. Notre ONG y a installé des unités de traitement et de recyclage des eaux usées pour 370 familles non connectées au réseau public, qui servent à irriguer les cultures et les vergers. Le SIF poursuit son action et se tourne vers les écoles, les bâtiments publics et résidentiels.

Side-event au Forum mondial de l'eau. Assurer la continuité des services Eau, hygiène et assainissement dans les contextes de crises - mardi 22 mars – 15h40-16h20.

Organisé par le Partenariat français pour l’eau sur l’Espace France, avec la contribution du SIF, ce side-event interrogera les défis et les solutions sur la mise en œuvre continue des interventions EHA humanitaire face à la réduction croissante de l’espace humanitaire et le maintien de la gouvernance locale des services dans ces contextes de crises et fragilités.

Session 2E2. De nouveaux paradigmes pour rendre les eaux productives pour les agriculteurs - jeudi 24 mars – 10h45-12h15 – salle 2 expo.

Coordonnée par l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), le SIF fera entendre sa voix par l’intermédiaire d’Hanna Abuiyada, Responsable de projets pour le SIF à Gaza. Maria Fraskou, Responsable géographique Proche-Orient, Maghreb et Asie pour le SIF, sera également sur place.

Side-event au Forum mondial de l'eau. Assainissement, n’oublions pas le milieu rural et les petites villes ! - mercredi 23 mars – 9h-10h.

Cet évènement est co-organisé par le SIF sur l’Espace France  avec le Programme Solidarité-Eau. Pour l’occasion, le SIF diffusera son rapport d’expertise : « Accélérer l’action pour l’assainissement en milieu rural : enjeux et recommandations. »

Image

Face aux problématiques cruciales de l’eau, de l’hygiène et de l’assainissement, le Secours Islamique France (SIF) agit en faveur des plus vulnérables, notamment en zone rurale

PLAIDOYER SIF
SURMONTER LA CRISE MONDIALE DE L’EAU

Forum mondial de l'eau Dakar 2022 - les 7 principales recommandations du SIF


Le Forum mondial de l’eau est un moment clé pour pousser les acteurs du secteur à améliorer des cadres politiques et institutionnels sur l’eau et l’assainissement. Les États doivent accélérer l’action pour mettre en place des politiques fortes, à tous les niveaux, et des moyens financiers à la hauteur des objectifs fixés au niveau international.

Si les États ont reconnu l’accès à l’eau et l’assainissement comme des droits humains et qu’ils se sont engagés avec les Objectifs de développement durable (ODD) à atteindre une gestion durable de l’eau et l’accès universel à l’EHA (eau, hygiène, assainissement) d’ici 2030, les avancées sont trop lentes. Lors du Forum mondial de l’eau au Sénégal, le SIF diffusera ses recommandations de plaidoyer, basés sur les données de terrain :

1. les États doivent renforcer le système multilatéral pour l’eau et l’assainissement, en faveur de la réalisation des droits humains, via la mise en place d’une instance intergouvernementale relative à l’eau et à l’assainissement intégrée au système onusien.

2. Les États doivent respecter leurs obligations au regard des principes et critères des droits humains à l’eau et à l’assainissement. Les partenaires du développement doivent les soutenir via leur appui technique et financier : opérationnalisation de l’approche basée sur les droits humains dans le secteur de l’eau et de l’assainissement.

3. Les États doivent garantir la participation des communautés et de la société civile aux décisions dans le secteur EHA, du local à l’international. 

4. Les États et acteurs du développement doivent intensifier les efforts pour l’assainissement en milieu rural, encore insuffisamment ciblé en termes politique et budgétaire.

5. Les États doivent prévenir et apporter une réponse adaptée, coordonnée, aux situations de crises humanitaires et de crises prolongées impactant les services EHA. Ils doivent garantir la continuité de l’accès aux services aux personnes impactées, et aussi l’accessibilité de ces personnes aux acteurs humanitaires, dans le respect du droit international humanitaire.

6.
 Les financements publics en direction de l’EAH doivent considérablement être augmentés, que ce soit au niveau national (budgets nationaux) ou au niveau mondial (Aide Publique au Développement). Ces financements doivent cibler les populations les plus vulnérables et les efforts être intensifiés sur l’assainissement en milieu rural.

7. Les ressources en eau doivent être considérées comme un bien commun par les États et leur partage équitable. Leur gestion durable et leur préservation doivent être garantis.
Image

L’accès à l’eau et l’assainissement sont vitaux à toute communauté humaine. Le SIF développe des projets et des actions de plaidoyer pour les plus vulnérables

Coalition eau, effet Papillon, Global Wash Cluster (GWC)…
Le SIF est membre de collectifs d'experts

Pour renforcer encore davantage son impact, notre ONG est membre actif de nombreux collectifs, comme la Coalition Eau, le collectif des ONG françaises du secteur de l’eau, le Partenariat français pour l’eau, qui est la plateforme multi-acteurs de l’eau, l’effet Papillon, réseau mondial d’ONG et d’OSC locales et internationales. Le SIF est aussi membre du Global Wash Cluster. Cette plateforme de coordination globale rassemble les acteurs de l’urgence qui interviennent sur les problématiques de l’EHA.

Le jeudi 3 mars, le Secours Islamique France (SIF) a d’ailleurs co-organisé avec la Coalition eau un webinaire dédié à l’Approche basée sur les droits humains, et son intérêt dans le domaine de l’eau, de l’hygiène, et de l’assainissement (ABDH). Chargée de plaidoyer au SIF, Laura Le Floch a pris la parole pour présenter l’ABDH et a donné des exemples concrets issus d’actions de terrain de notre ONG.

Image

Sur le terrain, le SIF mène des actions autour de l’eau, de l’hygiène et l’assainissement, et soutien notamment des agriculteurs à développer leur exploitation