Publications

 

Mis à jour le 02/08/10
 

Véritable décryptage du secteur humanitaire français, le rapport, intitulé Analyses et propositions sur l’action humanitaire dans les situations de crise et post-crise, présente d’une part, une étude poussée de la situation (contexte international, rôle des différents acteurs) et d’autre part, une série de recommandations.

Il s’agit de jeter un regard introspectif sur l’action humanitaire française et l’action de notre pays dans les situations de crise et de post-crise, qu’il s’agisse de conflits ou de catastrophes. Ainsi, au fil des pages, on découvre les différents acteurs humanitaires et leurs relations (ONG, acteurs caritatifs, pouvoirs publics, etc.), les enjeux de ce secteur (historique, évolution, problématiques, etc.) et les propositions, au nombre de 5, présentées par les auteurs :

-  Adopter et promouvoir le Consensus Humanitaire Européen :jouer un rôle proactif au sein des différents groupes de travail du Conseil de l’Union Européenne, favoriser la concertation entre les députés européens français et les responsables d’ONG humanitaires, renforcer et faciliter la coordination entre les Etats membres, proposer des initiatives humanitaires européennes, etc.

-  Définir une politique humanitaire internationale : concevoir un document cadre de référence de la « Politique Humanitaire de la France », prévoir un mécanisme de rapport, définir une programmation triennale, etc.

-  Accroître les ressources financières pour renforcer les moyens : accroître le budget de Fonds Urgence Humanitaire – FUH, créer un fonds « Post-crise/reconstruction », améliorer la préparation à la prévention de catastrophes, etc.

-  Organiser un cadre de concertation régulier entre le Ministère des Affaires Etrangères et Européennes et les ONG humanitaires : instaurer un comité consultatif de Crise et Post-crise, organiser une conférence humanitaire annuelle, contribuer à communiquer une image réelle des actions humanitaires mises en œuvre, etc.

-  Défendre les principes humanitaires dans le cadre de la réforme humanitaire des nations Unies : promouvoir au sein des Nations Unies une évaluation des résultats après chaque crise majeure, encourager le développement des compétences, veiller au respect de la diversité à la fois des acteurs et des bailleurs, etc.

Rédigé par Alain Boinet, Directeur Général et Fondateur de l’ONG Solidarités International et Benoît Méribel, Président d'Action contre la Faim, cette évaluation résulte d’une demande de Bernard Kouchner, Ministre des Affaires Etrangères et Européennes, formulée en juillet 2009. Il a été dévoilé le 22 juin 2010 dans son intégralité devant le Conseil stratégique pour la coopération non gouvernementale.

Les auteurs, pour réaliser ce travail d’envergure, se sont entourés d’un Comité de Réflexion composé d’experts de l’action humanitaire dont le Secours Islamique France représenté par Anne Hery, Directrice des relations extérieures.

Cliquez ici