PALESTINE

LES DIFFICULTÉS PERSISTENT, NOS ACTIONS HUMANITAIRES AUSSI

Depuis de très nombreuses années, les Palestiniens souffrent des conséquences d’une crise humanitaire qui n’en finit plus. Les problèmes empirent de jour en jour, laissant des milliers d’hommes, de femmes et d’enfants à bout de souffle. 

En ce moment même, sur place, le quotidien est très compliqué et l'insécurité est constante. Le lundi 10 mai 2021, de graves tensions ont aboutis à la mort d'une trentaine de personnes à Gaza, dont 9 enfants, tués par des bombardements. Depuis ce jour noir, les bombardements se poursuivent, le bilan au 19 mai est terrible : 219 civils ont perdu la vie, parmi lesquels 63 enfants. Au moins 1 500 personnes ont été blessées. En Cisjordanie, au moins 24 civils sont morts, plus de 150 ont été blessés.

Face à cette tragédie humanitaire, les équipes du SIF sont d'ores et déjà mobilisées à Gaza, prêtes à distribuer nos réserves d'urgence aux victimes dès que les conditions de sécurité le permettront : aide alimentaire, kits d'hygiène, couvertures, etc. 

Ce drame s'inscrit dans la continuité des violences survenues le 10 mai à Jérusalem, où 500 personnes avaient été blessées dans des affrontements sur l'Esplanade des Mosquée.   

Ces évènements sont un nouveau coup très dur porté à des populations locales déjà touchés par des situations politiques, économiques, morales, éducatives et psychologiques qui régressent et s’aggravent de façon continue. 

En 2021, le taux de chômage dépasse les 50% de la population active, ce qui en fait l'un des plus élevés au monde selon les Nations-Unies. La pandémie de la COVID-19 n'a fait que dégrader les conditions de vie des Palestiniens : son impact sur la situation économique et sociale des locaux est catastrophique.

Globalement, un quart des Palestiniens vivent sous le seuil de pauvreté, soit 53%* à Gaza et 14% en Cisjordanie. C'est alarmant ! 

Les conséquences des drames à répétition sont telles que près de 1,5 million de personnes se retrouvent dans une situation d’extrême vulnérabilité et dépendent totalement de l’aide humanitaire. 

De plus, les pénuries chroniques d’eau et d’électricité entraînent une baisse conséquente de la production agricole et maraichère affectant grandement la vie quotidienne de la population palestinienne, notamment en matière de sécurité alimentaire. 

* Source : Banque mondiale / ** Source : FAO / *** Source : ONU

LA PANDEMIE DE LA COVID-19 :
UNE DOUBLE PEINE
POUR LA POPULATION PALESTINIENNE


Depuis le début de l'année 2020, les Palestiniens doivent faire face à des épreuves supplémentaires, dont les tensions, bombardements à Gaza (mai 2021) et coronavirus font partie. La pandémie fragilise davantage leur situation déjà très précaire. 
Des familles entières ont perdu leur unique source de revenus à cause de la crise sanitaire et dépendent désormais de l'aide humanitaire. Nos équipes sur place constatent de jour en jour les répercussions désastreuses de cette crise sanitaire sur le quotidien des Palestiniens.

Ryad, membre de la mission du SIF en Palestine, nous explique :

« La vie à Gaza est arrêtée. Une proportion importante de la population a été affectée par cette crise sanitaire, surtout les ouvriers, les propriétaires des petites entreprises ainsi que les travailleurs du secteur informel. Ces catégories qui souffraient déjà du blocus doivent maintenant affronter le virus. Nombreux sont ceux qui ont perdu leur emploi et ne perçoivent aucune indemnité pour pouvoir survivre. Des milliers de familles sont déjà victimes de l’insécurité alimentaire et, à cause de la COVID-19, doivent supporter des dépenses supplémentaires afin d’affronter les difficultés imposées par cette pandémie. »

Une bénéficiaire du SIF témoigne :

« Je suis ravie de recevoir un colis alimentaire et un kit d’hygiène. J’ai pu couvrir tous les besoins de ma famille pendant le mois de Ramadan et disposer de produits d’hygiène pour affronter l’épidémie de coronavirus. J'ai pu protéger mes enfants. On avait vraiment besoin de cette aide. Je remercie toutes les équipes et les donateurs du Secours Islamique France. J’espère qu’ils vont continuer à nous soutenir ! »

POURSUIVONS NOS ACTIONS EN FAVEUR DES PALESTINIENS


Tout a
u long de l’année, nos équipes présentes sur le territoire Palestinien soutiennent, grâce à vos dons, des projets durables qui visent à rendre autonomes les populations en dépit d’un contexte difficile et marqué par la circulation du coronavirus. 

Aide alimentaire, accès à l’eau, mise à l’abri, accompagnement psychosocial, actions autour de l'hygiène : grâce à l’aide des donateurs, le SIF travaille sans relâche pour soulager les souffrances des populations palestiniennes.

En situation d’urgence, comme c’est le cas pendant cette crise sanitaire de la COVID-19, le Secours Islamique France déploie des moyens supplémentaires pour soutenir un nombre malheureusement croissant de bénéficiaires, qui vivent dans un contexte sécuritaire très instable.

Permettons-leur de se protéger de la faim

Pour protéger la population palestinienne de l’insécurité alimentaire, le SIF met en place des aides d’urgence mais aussi des projets pérennes tout au long de l’année :

  • Distribution alimentaire et colis de viande :

3 700 familles aidées pendant Ramadan et 6 685 pour l’Aïd Al Adha

  • Relance agricole et formation aux nouvelles techniques de production :

Plus de 590 agriculteurs sont soutenus et accompagnés par le SIF

Image

Un bénéficiaire témoigne :

« Ma famille dépend principalement de mon petit élevage de vaches laitières. Grâce à la formation, au fourrage et aux équipements fournis, la production laitière est de meilleure qualité. Et avec mes revenus, mes enfants ont une meilleure éducation. »

Image

Permettons-leur d’accéder à l’eau 

Pour pallier à la pénurie d’eau affectant les conditions de vie sanitaires des Palestiniens, le SIF mène des actions visant l’amélioration de l’accès et de la qualité de l’eau :

  • Installation de réservoirs de collecte d’eau pluviale ;
  • Construction de mini stations d’épuration pour le traitement des eaux usées, réutilisées ensuite pour l’irrigation des cultures ; 
  • Distribution de kits d’hygiène toute l’année avec un renforcement de l’aide en cette période de crise sanitaire avec des kits Covid-19.

3 331 familles et 6800 lycéens ont bénéficié de kits d’hygiènes COVID-19

Une bénéficiaire témoigne :

Dans son jardin, elle a planté des légumes et des herbes qu’elle vend dans le voisinage. La citerne de rétention d’eau de pluie installée lui permet d’irriguer sans s’endetter.

« Cette citerne représente beaucoup pour moi, notre vie a changé du tout au tout. »

Permettons-leur de vivre à l’abri

Pour aider les Palestiniens à faire face
, le SIF mène des projets de réhabilitation de maisons afin que les plus vulnérables puissent vivre dans des conditions dignes et avoir un toit pour se protéger des différents risques. Comme ce fut le cas pendant le confinement, engendré par la crise sanitaire.

211 maisons ont été réhabilitées par le SIF entre 2019 et 2020

Image

Le chef de mission du SIF témoigne :

« Le SIF s’engage aussi auprès des Gazaouis dans la réhabilitation de leurs maisons. Après les bombardements de 2014,  des milliers de maisons ont été détruites. Le SIF est donc intervenu et a réhabilité plusieurs centaines de maisons (reconstruction des murs, toits, raccordement au réseau d’assainissement…) permettant ainsi à de nombreuses familles de regagner leurs logements après un déplacement forcé dû à la destruction partielle de leurs maisons. Ils méritent notre aide, ils ont souffert durant de nombreuses années, et nous nous devons d’agir et de leur offrir des conditions de vie décentes. »

Image

Permettons-leur de se reconstruire

La crise sanitaire de la COVID 19 est venue davantage affecter psychologiquement la population palestinienne. Pour soulager leur détresse et leur permettre d’aller de l’avant, le SIF intervient auprès des familles mais aussi des veuves et de leurs enfants à travers plusieurs dispositifs d’accompagnement. C'est le cas des activités de soutien psycho-social ou encore de la réhabilitation d’espaces d’aide psychologique.

En 2019, 10 sessions sur le bien-être avaient été mises en place
par le SIF permettant à 550 femmes, 580 enfants et 150 jeunes
d’apprendre à gérer leur stress et à prendre soin d’eux.

Une jeune Palestinienne témoigne :

« Avant, quand j’avais un problème, je ne savais pas comment le gérer. Après avoir participé à ce projet, j’ai rencontré de nouvelles amies. Ce projet est vraiment la plus belle chose qui me soit arrivée dans ma vie. Tout a changé et je suis devenue une nouvelle personne. »

Depuis plus de 10 ans, le SIF agit en faveur des populations vulnérables palestiniennes pour améliorer leurs conditions de vie. 

La pandémie de la COVID-19 dégrade encore davantage la situation de populations déjà très vulnérables. 

En ces temps de crises qui s’accumulent, d'insécurité chronique et d'incertitudes quotidiennes, notre mobilisation à leurs côtés est vitale. 

Il est de notre devoir de rester solidaires et de ne pas les abandonner à leur sort.

ENSEMBLE,
REDONNONS DE L’ESPOIR aux palestiniens