INONDATIONS AU PAKISTAN - Le SIF se mobilise pour les familles en détresse
0 J - 0 H - 00 MIN - 0 SEC

SYRIE
10 ANS DE GUERRE

UN PAYS EN RUINE, UNE POPULATION TRAUMATISÉE

C’est l’une des plus grandes crises humanitaires de l’histoire récente. Après dix ans de conflits armés en Syrie, des centaines de milliers de personnes sont mortes, blessées ou portées disparues. Dévastatrice, la guerre a provoqué la destruction d’innombrables habitations, magasins d’alimentation ou encore de ponts et de routes. Plus de 6,5 millions* de personnes n’ont eu d’autre option que de se réfugier hors des frontières de la Syrie, tandis que 6 millions* d’autres restent aujourd’hui déplacés à l’intérieur même du territoire.

« La guerre en Syrie est la pire catastrophe provoquée par l’Homme depuis la Seconde guerre mondiale »

Image
Destructions, morts, blessés, disparus : en Syrie, les bombardements ont fait des ravages chez les civils.

Pour faire face à un drame d’une telle ampleur, les besoins d’aide humanitaire sont énormes. Plus de 80% des 17, 5 millions** de Syriens résidant encore dans leur pays vivent sous le seuil de pauvreté, dont 12,4 millions d’entre eux en état d’insécurité alimentaire ! Les conséquences des conflits armés sont tellement graves que près de 15 millions de personnes n’ont plus d’accès régulier à l’eau potable.

Les conditions quotidiennes d’hygiène de la population sont donc considérablement dégradées. La circulation de maladies potentiellement mortelles, dont la COVID-19, s’en trouve donc facilitée. Ce problème s’avère particulièrement inquiétant en raison du manque d’hôpitaux, détruits ou gravement endommagés pendant la guerre.  

Image
En Syrie, des quartiers entiers ont été détruits par la guerre

En Syrie, tout est donc à reconstruire. Des milliers de bâtiments d’utilité publique et d’infrastructures scolaires ont été touchées, laissant actuellement près de 2,5 millions d’enfants privés d’école et donc de scolarisation. Sur le terrain, Loubna Marouf, notre cheffe de mission, est particulièrement inquiète.

« La population est traumatisée, indique-t-elle. La crise économique est encore aggravée par la pandémie, qui a provoqué la fermeture des frontières. Les produits de première nécessité sont de plus en plus rares, les prix ont donc flambé… »

La conséquence est implacable : la pauvreté gagne du terrain chaque jour, la population manque de tout. 

« On se dirige vers une énorme crise alimentaire, complète Loubna Marouf. Survivre est devenue la principale préoccupation des Syriens, ils ont peur pour leurs enfants. Ils restent solidaires, partagent et s’entraident. Malgré tout, ce n’est pas parce qu’ils se serrent les coudes qu’ils arrivent à se sentir significativement mieux. »

Image
Des familles entières souffrent de précarité et peinent à survivre en Syrie

C’est dans ce difficile contexte que le SIF agit chaque jour pour atténuer les souffrances de la population. Active en Syrie depuis 2008, notre ONG agit dans les zones spécifiquement autorisées. Dès 2012, nous avons pu développer et renforcer nos dispositifs. Cette année-là, le SIF a officiellement obtenu l’aval pour fournir de l’aide humanitaire à la population. Les 70 personnes que compte notre équipe, dont des logisticiens, des ingénieurs ou encore des formateurs, sont donc basées sur place.

Réhabilitation de maisons, de boulangeries, d’écoles, d’infrastructures sanitaires, forage de puits pour rétablir l’accès à l’eau potable, programmes éducatifs, séances psycho-sociales pour aider la population à mieux supporter les traumatismes de la guerre, distributions de denrées alimentaires…Plus que jamais, le SIF travaille quotidiennement avec ses partenaires (Le Croissant Rouge Syrien, l’UNHCR, l’UNICEF) pour limiter au maximum les conséquences du conflit et mettre le pays sur la voie de la reconstruction.

Image
Sur le terrain, les équipes du SIF et ses partenaires travaillent pour améliorer les conditions de vie de la population Syrienne

TOUR D’HORIZON D’ACTIONS RECENTES DU SIF EN SYRIE

Outre des séances de sensibilisation autour de la COVID-19, la mise en place de protocoles sanitaires ou encore la désinfection de certains endroits publics tels que des écoles, le SIF mène de nombreuses actions en faveur de la population syrienne, telles que :

Image

Remise à niveau pour 9100 enfants

Après la mise en place de cinq centres de ressources, 9100 enfants déscolarisés et en voie d’exclusion ont été intégrés à un programme éducatif de remise à niveau, comprenant également des activités recréatrices.

Image

770 enseignants formés

Pour améliorer les conditions d’éducation d’enfants menacés de décrochage scolaire, le SIF a formé 770 enseignants dans le but de renforcer le corps professoral.

Image

Des programmes de prévention et de sensibilisation pour plus de 10 000 jeunes

Les équipes du SIF ont élaboré des programmes autour de la protection de l’enfance, sensibilisant 5 348 enfants et adolescents, notamment sur leurs droits fondamentaux. Ils sont 1 346 à avoir directement bénéficié de services spécialisés de protection. En outre, 5 321 enfants et adolescents ont participé à des séances de sensibilisation sur les violences liées au sexe.

Image

De l’eau potable pour 53 400 bénéficiaires

Dans la ville de Dera’a, le SIF a installé 230 citernes d’eau potable et procédé à la réhabilitation de 10 puits. À Alep, nos équipes ont remis en état de marche le réseau d’évacuation des eaux usées. Au total, 53 400 bénéficiaires ont vu leurs conditions de vie s’améliorer très significativement.

Image

De l’aide sanitaire pour 156 000 personnes

Les équipes du SIF sont actuellement à pied d’œuvre pour construire ou rénover des installations liées aux services d’hygiène de base et limiter la transmission des maladies pour 156 000 bénéficiaires : sanitaires, points d’eau potable, système d’évacuation des déchets, réhabilitation des égouts… 

Image

Des structures médicales à Alep et Dera’a

À Alep, l’intervention du SIF a permis l’ouverture d’un centre médical, donnant accès aux principaux soins de base. Un laboratoire d’analyses spécialisé dans les maladies infectieuses et génétiques a été créé à Dera’a.

Image

De l’aide alimentaire pour 850 familles

En Syrie, l’insécurité alimentaire de la population s’aggrave de jour en jour. Pour lutter contre ce fléau, 850 familles précaires ont bénéficié d’une aide alimentaire régulière à l’occasion du Ramadan 2020.

Image

Plus de 1000 maisons reconstruites

Le SIF a mené de nombreuses actions de reconstruction sur le territoire. Par exemple, 1033 maisons ont été réhabilitées en 2019 à Dera’a, Alep, Homs et dans la banlieue de Damas, où 20 écoles ont été reconstruites lors de cette action. Dans le même temps, un centre d’hébergement collectif d’urgence a été installé à Quneitra.  

Depuis 10 ans, la Syrie traverse une grave crise humanitaire dévastatrice pour sa population. L’aide apportée par le SIF est vitale pour des milliers de familles durement touchées par la précarité et le manque d’infrastructures sanitaires de base. La pandémie de la COVID-19 ne fait qu’accentuer une situation déjà très difficile.

Les Syriens ont besoin de notre solidarité. Ensemble, restons mobilisés !

*Source : Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR)
**Source : ONU