FIDYA & KAFFÂRA

Venir en aide aux plus démunis en compensant
les jours non-jeûnés

Dans la tradition musulmane, la Fidya et la Kaffâra sont des dons compensatoires ou expiatoires redistribués sous forme de repas ou de colis alimentaires aux plus démunis. Le Secours Islamique France (SIF) les collecte et les utilise dans le cadre de ses programmes de sécurité alimentaire pour venir en aide à ceux qui en éprouvent le besoin en France et dans le monde.

Image-la Fidya et la Kaffâra
Vos dons contribuent à renforcer la sécurité alimentaire à Ramadan comme tout au long de l'année. Un système de coupons permet aux bénéficiaires de choisir les denrées chez des commerces locaux partenaires du SIF.

Dans le cadre du mois de Ramadan, certains ne sont pas en capacité de jeûner ni de rattraper les jours manqués en raison, notamment, de leur état de santé : personnes atteintes de maladies chroniques ou graves. Dans ce cas, la tradition musulmane prévoit que les personnes concernées versent la Fidya (don compensatoire) qui consistera à nourrir une personne en situation de précarité pour chaque jour non jeûné.

"(Le jeûne vous est prescrit) pendant un nombre déterminé de jours. Quiconque d’entre vous est malade ou en voyage, devra jeûner un nombre égal d’autres jours. Mais pour (les personnes âgées ou ceux qui sont atteints d'une maladie incurable) ceux qui ne pourraient le supporter qu’avec grande difficulté, il y a une compensation : nourrir un pauvre (pour une journée)" 

[Sourate 2 – V.184]

La Kaffâra (don expiatoire) relève, quant à elle, d’un manquement volontaire.

 

la Fidya
LA KAFFÂRA

Le Secours Islamique France collecte vos Fidya et Kaffâra, de même que la Zakât Al Fitr, et les relaient aux personnes vulnérables dans le respect de l’éthique musulmane et des normes humanitaires.

Quelle que soit votre Fidya ou votre Kaffâra, votre don permettra d’aider une personne dans le besoin et de lui procurer de quoi se nourrir. Pour verser votre Fydia ou votre Kaffâra au Secours Islamique France, vous pouvez verser un don équivalent au montant de votre compensation/expiation dans le fonds Zakât Al Fitr. La somme correspondant au prix moyen d’un repas est de 7€.

Par exemple, un don équivalent à 10 repas offerts à des personnes dans le besoin durant 10 jours s’élèverait à 7 x 10 = 70 €.

L’aide alimentaire du SIF pendant Ramadan, quelques exemples 2020 :

  • En Jordanie, nos équipes ont fourni 1 350 colis alimentaires à des réfugiés venus de Syrie, un pays dévasté par la guerre. Parmi les personnes aidées, 405 enfants vulnérables.
  • En Indonésie, 1 020 familles précaires, soit plus de 4 000 bénéficiaires, ont reçu un panier alimentaire rempli de produits de première nécessité.
  • En Somalie, 590 foyers très fragilisés ont bénéficié d’une distribution de paniers alimentaires
  • A Homs, en Syrie, 850 familles en situation d’extrême pauvreté ont pu manger à leur faim pendant le mois de Ramadan.
LA KAFFÂRA