Image

Comment être solidaire pendant Ramadan ?

Si ce mois sacré nous rassemble, les personnes vulnérables, elles, n’ont pas la chance de pouvoir se retrouver autour d’un repas en fin de journée.

En soutenant le Secours Islamique France, votre don illuminera le quotidien des plus démunis et leur apportera joie et réconfort.
Image
Image

ZAKÂT AL FITR, FIDYA
OU KAFFÂRA

Offrez un repas en versant votre Zakât al Fitr, votre Fidya ou Kaffâra et permettez aux personnes en difficulté, en France et ailleurs dans le monde, de recevoir une aide alimentaire.

Image

COLIS OU COUPON
ALIMENTAIRE

Permettez à une famille de vivre sereinement Ramadan en lui offrant un colis ou un coupon alimentaire.



Image

PANIER ALIMENTAIRE
YÉMEN

Agissez contre la famine au Yémen, pays actuellement en guerre, en offrant un panier alimentaire à une famille de 5 à 7 personnes lui permettant de s'alimenter dans des conditions dignes pendant un mois.

UN DON SOLIDAIRE

ZAKÂT AL FITR

Appelée "aumône de rupture du jeûne", la Zakât al Fitr est destinée à valider et purifier l’ensemble des actes d’adoration réalisés pendant Ramadan, et à répandre l’amour et la joie parmi les nécessiteux, leur permettant ainsi de célébrer l’Aïd al Fitr dans de meilleures conditions.

Elle est prélevée en fonction du nombre d’individus qui composent le foyer. En 2020, son montant est de 7€ par personne.

Vous pouvez d’ores et déjà verser votre Zakât al Fitr. 
Faites un don maintenant !

ZAKÂT AL FITR

UN DON COMPENSATOIRE

FIDYA ET KAFFÂRA

Le don compensatoire ou expiatoire lié à des manquements involontaires (Fidya) ou volontaires (Kaffâra) constitue une dette pour toute personne n’ayant pas rempli son obligation religieuse.

Lorsqu’il n’est pas possible de jeûner ni de rattraper les jours non jeûnés, la compensation (Fidya) est de nourrir une personne dans le besoin par jour non jeûné, avec ce qui correspond au prix moyen d’un repas (7€).

Pour expier le jeûne manqué volontairement, la compensation (Kaffâra) est de jeûner continuellement pendant 60 jours ou nourrir 60 nécessiteux avec le prix moyen d’un repas (7€), ce qui ferait 420€ pour nourrir 60 personnes dans le besoin.

La Fidya et Kaffâra sont à verser dans le Fonds Zakât al Fitr qui sert à financer entièrement les repas et les colis alimentaires pendant Ramadan.

La Fidya et Kaffâra, au même titre que la Zakât al Maal ou la Zakât al Fitr, ne peuvent pas être données aux proches dont nous avons légalement la charge (parents, enfants, conjoints, etc.)

Compensez dès maintenant le jeûne manqué pour vous et vos proches. 
LA FIDYA ET LA KAFFÂRA
ZAKÂT AL MAAL

UNE PURIFICATION

ZAKÂT AL MAAL

« Prélève de leurs biens une aumône par laquelle tu les purifies et les bénis… » (Coran, S.9 V.103)

"Zakât" signifie littéralement «purification», «épanouissement». Cet «impôt social purificateur» est le 3ème pilier de l’Islam.

Il désigne l’aumône que chaque musulman, possédant pendant un an, qui atteint un seuil de richesse minimum (appelé Nissâb), doit verser afin de subvenir aux besoins des plus démunis. C’est un droit du pauvre.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le calcul, le fonctionnement et l'utilisation de la Zakât al Maal, consultez notre FAQ.

Le Nissâb est le seuil minimum de richesse à partir duquel la Zakât al Maal est obligatoire.

Si la valeur des biens en votre possession depuis 1 an excède le Nissâb, vous devez alors vous acquitter de 2,5% de ce montant. Pour plus d'informations, consultez notre FAQ.


Pour verser votre Zakât al Maal, le SIF met à votre disposition trois fonds :

1.
Zakât Al Maal, pour mettre en œuvre des projets humanitaires en France et à l’International.
2.
Zakât Al Maal France qui contribue uniquement à la réalisation de Missions Sociales France (Epi'Sol, Maraudes, distribution de repas…).
3.
Zakât Al Maal Palestine, pour la mise en place de projets humanitaires en Palestine.