DON AUX ASSOCIATIONS
RÉDUCTION FISCALE

SOUTENEZ LES PLUS VULNÉRABLES
ET BÉNÉFICIEZ D’UNE RÉDUCTION D'IMPÔTS
DE 75 %

 Votre don de 100 € vous revient à 25 €
Avant le 31 décembre 2023

VOS DONS
CHANGENT DES VIES

RÉDUCTION FISCALE DE 75%*
votre don de 100€ vous revient  à 25€
Avant le 31 / 12 / 2021

DON ET RÉDUCTION FISCALE :

RELEVÉ À 1 000 € EN 2020, LE NOUVEAU PLAFOND EST RENOUVELÉ EN 2023 POUR ENCOURAGER LA SOLIDARITÉ

Quand vous choisissez de faire un don à une association reconnue d’utilité publique ou d’intérêt général comme le Secours Islamique France (SIF) vous avez droit à une réduction fiscale. Mais quelle est-elle, et comment la calculer ?

Jusqu’en avril 2020, les dons dits « Coluche », c’est à dire au profit d’un organisme qui procède à la distribution gratuite de repas à des personnes en difficulté, étaient déductibles à 75 % jusqu'à 552 euros. En réponse à la pandémie de la COVID-19, le plafond avait été relevé à 1 000 euros. Face aux conséquences économiques qui perdure à la suite de la crise sanitaire, et désormais d'une inflation très inquiétante, ce dispositif a une nouvelle fois été prolongé par le gouvernement pour les dons versés du 1er janvier au 31 décembre 2023.

Ce plafond de 1 000 euros est pensé pour encourager l’élan de générosité en faveur des personnes les plus vulnérables. En faisant un don au Secours Islamique France, vous bénéficiez donc d'une réduction de votre impôt sur le revenu, tout en donnant les moyens à nos équipes d'apporter des réponses d'urgence et d'aide humanitaire sur le long terme aux populations fragilisées.

Au fil de cette page, vous découvrirez les principaux domaines d'interventions du Secours Islamique France, illustrés d'exemple concret. Vous verrez que les dons agissent concrètement sur le terrain ! Vous trouverez également toutes les réponses à vos question sur le don aux associations et ONG, et réduction fiscale. Le Secours Islamique France est labellisé par le Don en Confiance sans discontinuer depuis 2011.

AIDE ET ACTION HUMANITAIRE ET SOCIALE :
VOS DONS CHANGENT DES VIES

Ensemble, nous pouvons contribuer à construire un monde meilleur en unissant nos forces. Distributions alimentaires, forages de puits, assainissement de l’eau, parrainage d’orphelins, protection de l’enfance, aide alimentaire d’urgence, réhabilitation de logements, hébergement d’urgence… les domaines d’intervention humanitaire et sociale du SIF en France et à l’international sont nombreux.

Aujourd’hui comme hier, la générosité et la confiance de nos donateurs est le moteur qui nous permet de changer la vie de milliers d’enfants, de femmes et d’hommes. Pour agir, nous avons besoin de votre soutien, clé de voûte de toutes nos actions.  

Rejoignez, vous aussi, notre grande chaîne de solidarité !

QUELS PROJETS METTONS-NOUS EN PLACE GRÂCE AUX DONS ?
FOCUS SUR QUELQUES EXEMPLES

Plus de 10 000 orphelins parrainés !

Cette année, la fidélité de nos donateurs nous a permis de transformer la qualité de vie de centaines d'orphelins supplémentaires. Ces enfants ou adolescents bénéficient désormais de nourriture plus équilibrée, d’une eau plus saine et d’une meilleure éducation. Grâce à nos donateurs, ils s’épanouissent dans la dignité, et ont retrouvé l’espoir d’un avenir meilleur. Au total, plus de 10 000 orphelins sont actuellement pris charge par nos programmes de parrainage individuels ou participatifs. Quant aux orphelins qui sont toujours en attente d'une marraine ou d'un parrain, le SIF leur apporte du soutien grâce à la caisse des orphelins.  

Image
Deux jeunes orphelines de notre programme de parrainage au Pakistan peuvent poursuivre leur scolarité dans de meilleures conditions
Image
Au Nigéria, le SIF a donné accès à l’eau potable à plus des milliers de personnes vulnérables

Accès à l’eau et amélioration des conditions d’hygiène pour les plus vulnérables

En 2022, les équipes du SIF ont notamment creusé des puits d'eau potable alimentés à l’énergie solaire pour plus de 16 000 personnes vulnérables de la communauté locale de Maiduguri, principale ville de l'État de Borno, dans le nord-est du pays. Cette intervention est venue compléter l’aide apportée en 2021 dans des camps insalubres. Le SIF avait creusé des puits bénéficiant à plus de 24 000 personnes déplacées internes à cause de conflits armés. Sur place, les besoins restent immenses : le pays traverse sa deuxième décennie d’une crise humanitaire très grave. En plus de 30 ans d'actions, le SIF a foré plus de 1000 puits à travers le monde.

Des interventions d’urgence,
comme au Pakistan et en Palestine 

2022 a été très difficile pour le Pakistan. Sur place, la population est sous le choc, fragilisée par la succession d’une sécheresse extrême puis d’inondations de grande ampleur. Dans un premier temps, nos équipes ont d’abord procédé à des distributions d’aide d’urgence (nourriture, eau potable) en faveur de 8000 personnes.

Mais en cette fin d’année, la situation reste critique, et le SIF continue d’agir et déploie des réponses pour 40 000 personnes supplémentaires : outre le soutien alimentaire, nous distribuons des kits de mise à l’abri, des kits d’hygiène, réhabilitons des points d’eau, etc. 

L’an dernier, c’est à Gaza que nous étions intervenus en urgence : dès le cessez-le-feu qui avait mis un terme aux bombardements, nous avions apporté de l’aide à 12 600 personnes.

 

Image
Face à la catastrophe humanitaire provoquée par les inondations au Pakistan, le SIF intervient en urgence pour apporter du soutien aux plus vulnérables.
Image
En Syrie, les centres communautaires mis en place par le Secours Islamique France (SIF) avec UNICEF permettent à des enfants déscolarisés de renouer avec l’école hors du système officiel.

Des enfants retrouvent le chemin de l’école

En Syrie, l’accès à l’éducation fait partie des priorités du SIF.  Sur place, nous apportons notamment du soutien à 10 000 enfants au travers de Centres communautaires que nous avons mis en place avec l'un de nos partenaires, UNICEF. Ce projet fait partie intégrante des réponses que nous apportons en termes de protection de l'enfance. Dans les Centres communautaires, des enfants déscolarisés retrouvent l'espoir d'un meilleur avenir en renouant avec de l'éducation informelle. Nos équipes leur apportent également de l'aide concrète pour qu'ils puissent subvenir à leurs besoins fondamentaux, tels que la sécurité alimentaire et l'accès aux soins médicaux. 

Du soutien au développement d'activités génératrices de revenus au Sénégal

La situation du Sénégal préoccupe nos équipes. C'est d'ailleurs l'une de nos principales et plus anciennes missions à l'international. Dans ce pays d’Afrique de l’Ouest, plus de 6 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté, soit… près de 40% de la population ! Pour soutenir des jeunes femmes et hommes dans leur quête d’insertion sociale, les équipes du SIF ont notamment développé dans des zones rurales proches de Dakar un projet d’accompagnement sur le long terme. Les bénéficiaires de l’action suivent d’abord des cours de remise à niveau scolaire et participent à des sessions de soutien psycho-social pour prendre confiance en eux. Ils sont ensuite intégrés à une formation professionnelle. Ces jeunes entrepreneurs en devenir sont ensuite aidés financièrement pour construire et développer une activité génératrice de revenu comme un petit commerce ou du maraîchage. L’objectif est clair : l’autonomie.   
Image
Au Sénégal, le SIF agit sur le long terme en aidant au développement d’activités génératrices de revenus pour les plus démunis, dont de nombreux jeunes très fragilisés.

 

Image
En France, la précarité gagne du terrain à cause de l’inflation : le SIF renforce ses actions, dont les distributions alimentaires.

En France, la générosité crée de l'écoute et du lien social

Après les conséquences de la crise sanitaire, l'inflation : en France, la situation ne cesse de se dégrader pour les plus démunis. En 2022, le SIF a donc renforcé ses dispositifs d'aide, comme Epi'sol (l'épicerie solidaire du SIF, à Saint-Denis), les distributions alimentaires, ou encore notre Centre d'Accueil de Jour (CAJ) et notre Mise à l'abri pour femmes isolées. En outre, nos équipes ont naturellement reconduit le dispositif des maraudes sociales et alimentaires, capitales pour les personnes sans-abri. Dans ce contexte difficile,  nos équipes placent l’écoute et la construction d’un lien de confiance au cœur de leurs priorités. C’est même indispensable pour l’accompagnement sur le long terme, condition sine qua non d'un retour à l'autonomie.

LE DON, UN CERCLE VERTUEUX

Ces quelques exemples de projets illustrent comment, d’un côté, les dons donnent au SIF les moyens pour venir en aide aux plus vulnérables. D’un autre côté, ils permettent aux donateurs d’agir pour un monde plus solidaire, et par la même occasion de payer moins d’impôts.

Votre don de

30 €

vous revient à

7,50 €

après réduction fiscale

Votre don de

50 €

vous revient à

12,50 €

après réduction fiscale

Votre don de

100 €

vous revient à

25 €

après réduction fiscale

L'article 200 du code général des impôts vous donne droit à une réduction de 75 % de vos dons plafonnés à 1 000 €,
puis de 66 % au-delà dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable.
Le prélèvement à la source ne change rien à la réduction fiscale.

VOS QUESTIONS SUR LE DON ET LA RÉDUCTION FISCALE

QU'EST CE QUE LA RÉDUCTION FISCALE ?

L’Etat accorde à certains contribuables des réductions d’impôt selon certaines dépenses comme, par exemple, le don aux ONG.

L’article 200 du code général des impôts vous donne droit à une réduction de 75% de vos dons plafonnés à 1 000€, puis de 66% au-delà, dans la limite de 20% de votre revenu imposable (revenu net global).

QUI PEUT BÉNÉFICIER DES AVANTAGES FISCAUX ?

Un particulier donateur ou une entreprise mécène peut, sous certaines conditions, bénéficier de réductions d’impôt.

Les conditions à remplir par le donateur :
- être fiscalement domicilié en France
- procéder effectivement lui-même au versement du don

MES DONS AU SECOURS ISLAMIQUE FRANCE (SIF) PEUVENT-ILS BÉNÉFICIER DE RÉDUCTION FISCALE ?

Oui, absolument.

COMMENT PROCÉDER LORS DE MES PROCHAINES DÉCLARATIONS D'IMPÔTS ?

Si la totalité de vos dons versés au cours de l'année est inférieure à 1 000 €, inscrivez dans la case 7 UD de votre déclaration d’impôts le montant total de vos dons. Vous bénéficierez alors d’une réduction à hauteur de 75% du montant inscrit.

Si vous avez versé au total plus de 1000 €, n'inscrivez que 1 000 € dans la case 7 UD de votre déclaration d’impôts, puis portez le supplément dans la case 7 UF. Vous bénéficierez d’une réduction de 75% sur les 1 000 € et de 66% sur le reste inscrit dans la case UF.

JE N’AI PAS ENCORE EU MON REÇU ALORS QUE J’AI ENVOYÉ MON DON DEPUIS LONGTEMPS

La politique du SIF est d’envoyer à nos donateurs un reçu annuel, récapitulant l’ensemble de vos dons du 1er janvier au 31 décembre de l’année écoulée, chaque année au moment de la déclaration des impôts sur le revenu. Le but est de réduire l'utilisation du papier et donc son impact sur l’environnement.

DOIS-JE CONSERVER MES REÇUS FISCAUX ?

Vous devez conserver vos reçus durant toute la période au cours de laquelle vous pourrez avoir à justifier du bien-fondé des réductions d’impôt obtenues, c’est-à-dire les trois années suivant le versement.

En revanche, si vous déclarez sur internet, conservez simplement le reçu fiscal chez vous pendant cinq ans.
COMMENT SE CALCULE LA RÉDUCTION D'IMPÔTS ?

Voici quelques exemples :

Exemple 1 : Le total annuel de vos dons ne dépasse pas 1 000 €

Vous effectuez, tout au long de l'année, des dons pour un montant total de 300 € au Secours Islamique France.

Vous aurez une déduction de 300 x 75 % = 225 € de votre impôt sur le revenu.

Au total, vos dons de 300 € ne vous auront coûté que 75 € !

Exemple 2 : Le total annuel de vos dons dépasse 1 000 €, mais n’est pas supérieur à 20% de votre revenu imposable.

Vous effectuez, tout au long de l'année, des dons pour un montant total de 1 200 € au SIF.

Pour calculer le montant de votre réduction, vous devrez appliquer deux taux différents : 75 % dans la limite de 1 000 € et 66 % au-delà.

Vous aurez donc une déduction de :

1 000 x 75 % soit 750 €
+ (1 200 – 1 000) x 66 %) soit 132 €
________
= 882 €

Au final, votre don de 1 200 € ne vous aura coûté que 318 € !

Exemple 3 : Le total annuel de vos dons dépasse 1 000 €, et il est supérieur à 20 % de votre revenu imposable.

Imaginons que votre revenu imposable soit de 40 000 € et que vous fassiez 10 000 € de dons durant l'année. Dans ce cas, le mode de calcul est le même que l’exemple précédent, sauf que vous ne pourrez effectuer votre calcul que sur le montant maximum autorisé, c'est-à-dire 40 000 x 20 % = 8 000 €

Vous aurez donc une réduction de :

1 000 x 75 % soit 750 €
+ (8 000 – 1 000) x 66 % soit 4 620 €
________
= 6 130€

Au final, votre don de 10 000 € ne vous aura coûté que 3 870 € !

QUEL EST LE CAS POUR LES ENTREPRISES ?

Pour les personnes morales, l’article 238 bis du code général des impôts donne droit à une réduction d’impôt égale à 60 % de leur montant les versements pris dans la limite de 5 pour mille du chiffre d’affaires (autrement dit 0,5 % de leur chiffre d’affaires) pour les entreprises assujetties à l’impôt sur le revenu ou à l’impôt sur les sociétés.

Si le don effectué va au delà (s’il excède le plafond de 5 pour mille autorisé), l’avantage fiscal peut être reporté sur 5 ans.

Exemple :

Une entreprise réalise un chiffre d’affaires d’1 million d'€. Elle peut bénéficier d’un avantage fiscal sur ses dons à hauteur de 5 pour mille de son chiffre d’affaire, soit 5 000 €.

Un don de 5 000€ lui donne droit à une réduction d’impôt de 5 000 x 60 / 100 = 3 000€.

Le coût réel du don est donc de 2 000€.

PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE : COMMENT PROCÉDER

LORS DE VOS PROCHAINE DÉCLARATIONS D'IMPÔTS ? 

Depuis janvier 2019, l’Impôt sur le Revenu est directement prélevé à la source par l’employeur, les caisses de retraite, Pôle Emploi ou encore l’administration fiscale.

Quel impact sur ma réduction fiscale ?

Les personnes continuent de bénéficier de la réduction fiscale sur les dons effectués.

Qu’est-ce qui change ?

Seules les modalités de remboursement changent.

L’administration fiscale vous verse, en début d’année, une partie du montant de votre prochaine réduction fiscale en se basant sur la dernière réduction obtenue sur vos dons. Pour les personnes assujetties, l’administration fiscale verse en janvier de l’année en cours, un 1er montant correspondant à 60 % de votre réduction sur les dons de l’année N-1.

Vous effectuez votre déclaration fiscale sur les revenues N-1 en précisant le montant des dons effectués en cours d’année.

Entre juillet et septembre de l’année, vous recevrez votre avis d’imposition qui indiquera si un supplément doit vous être versé ou un trop-perçu récupéré.

Vos dons continueront à apporter un vrai soutien aux personnes en difficultés, sans impact sur votre réduction fiscale qui reste inchangée.
Plus d'infos sur les réductions d'impôts liées aux dons sur www.infodon.fr ou sur www.impots.gouv.fr