PALESTINE

Des années de conflits, privations, traumatismes…

C’est l’histoire d’une mère, veuve avec 4 enfants à charge et sans ressources, qui n’a aucun moyen de subvenir aux besoins de sa famille…

C’est celle d’un enfant marqué, traumatisé une fois de plus par ce conflit qui n’en finit pas, qui sursaute de peur à chaque bruit…

C’est l’avenir assombri d’un jeune étudiant, dont la liberté de circulation est entravée et qui se voit privé d’enseignement, d’avenir…

C’est une famille, dont la maison a été détruite par les récents bombardements et qui se retrouve à la rue…

C’est un foyer privé d’électricité, qui vit dans une maison délabrée, sans chauffage, contrainte de s’éclairer à la bougie, et sans réfrigérateur pour conserver les quelques aliments qu’il a pu s’acheter…

C’est le destin brisé d’un agriculteur, dont les terres ont été ravagées et qui ne peut pas reprendre son activité, faute de semences et de matériel agricole.

Chômage et précaritéInsécurité alimentaireManque d’eau potable Restrictions de libertés Manque de sanitaires et d’électricité Flambées régulières de violence…

Tel est le quotidien dramatique de la population palestinienne.

...

Palestine, des années de privations

PALESTINE, DES ANNÉES DE CONFLITS

Le conflit israélo-palestinien perdure depuis des décennies. De 2008 à aujourd’hui, les différents conflits ont fait 5 980 morts
et 130 947 blessés*. 
À chaque nouvel événement tragique, de nombreuses personnes perdent la vie. Celles qui y survivent tentent de se reconstruire malgré les séquelles physiques et psychologiques. Des milliers de maisons sont détruites, les infrastructures essentielles dégradées, les moyens d’existence anéantis… 

Pour la population, se soigner n’est pas simple, voire totalement impossible dans certains endroits : les médicaments manquent, mais aussi et surtout les hôpitaux et centres de santé sont sérieusement endommagés.

Aujourd’hui encore, les rues de nombreux quartiers sont défigurées par les débris et gravats, stigmates des violences successives. Année après année, la population s’enfonce encore plus dans la pauvreté !

*Source : OCHA (Bureau de la coordination des affaires humanitaires)

Image

L’équipe SIF constate l’ampleur des dégâts au lendemain des derniers bombardements

PALESTINE, DES ANNÉES DE RESTRICTIONS

S’il y a bien un endroit sur notre planète qui concentre les restrictions de libertés, c’est bien la Palestine. Gaza, l’un des territoires les plus densément peuplés au monde, est particulièrement concerné et enchaine les crises humanitaires. En Cisjordanie aussi, le quotidien des habitants est extrêmement difficile.

DES MILLIONS DE PERSONNES SONT :

Privées de nourriture Privées d’eau potablePrivées d’électricité Privées de soins médicaux Privées de liberté de circulation Privées de leurs moyens d’existence…

« Toutes les cultures ont été endommagées par les bombardements »

« En tant qu’agriculteur, nous faisons face à beaucoup de difficultés. Lors de la dernière opération militaire à Gaza en mai dernier, nous avons vécu des jours tellement difficiles… C’était vraiment terrible car nous habitions près des frontières. Nous n’avions plus d’accès à nos terres pour les irriguer ni pour les cultiver. Toutes les cultures ont été endommagées. »

PALESTINE, DES ANNÉES DE TRAUMATISMES

Les conséquences psychologiques d’un conflit sont terribles pour n’importe quel être humain. Pour les enfants, vulnérables par nature et en pleine croissance, les dégâts peuvent être irréversibles. À leur âge, ils sont particulièrement fragiles face aux évènements dramatiques. Un évènement traumatisant peut vite conduire à un trouble de stress post-traumatique.

Depuis des décennies, les enfants palestiniens paient un lourd tribut à cause des conflits récurrents. Rendez-vous compte : les enfants gazouis âgés de 13 ans aujourd’hui ont vécu quatre conflits majeurs au cours de leur courte existence, à un moment où ils ne devraient penser qu’à s’épanouir.

Image

Au milieu des décombres, le désarroi se lit sur le visage de cet enfant de Gaza

« Je suis constamment sous pression, et surtout très stressée »

« J’élève seule mes quatre fils et ma fille.  Avec toutes les responsabilités qui pèsent sur moi, je suis constamment sous pression, et surtout très stressée. Au moment de l’offensive à Gaza, quand mes enfants ont entendu les bombardements, ils se sont réunis à côté de moi et je les ai serrés dans mes bras. J’essayais de les rassurer en leur disant que cela passera et qu’il fallait être courageux, que c’était notre destinée »

SOUTENIR LES PALESTINIENS, C’EST AVANT TOUT NE PAS LES ABANDONNER À LEUR SORT

Quelles sont les actions du SIF en faveur des Palestiniens ?

Plaidoyer

Reconstruire et préserver la dignité


Malgré les obstacles, nos équipes poursuivent leurs efforts pour mener à bien nos actions de reconstruction à la suite des démolitions survenues en mai dernier. Entre 2019 et 2020, ce sont 211 maisons que nous avons réhabilité à Gaza. Pour la période 2021 et 2022, 155 réhabilitations de maisons sont prévues, voire davantage si le contexte le permet.
Plaidoyer

Soutenir les agriculteurs


Aider, former et accompagner les agriculteurs sur la durée est essentiel pour obtenir des résultats. C’est bien la raison d’être de notre projet. Mené en partenariat avec l’Université Al Azhar, chaque agriculteur apprend à améliorer et diversifier ses cultures pour un meilleur rendement. 150 agriculteurs ont été aidés en 2020.

Plaidoyer

Apporter une aide alimentaire


Situations d’urgence, mais aussi Ramadan ou encore Aïd Al Adha : sur place, nos équipes distribuent des colis alimentaires de première nécessité. Ces denrées soulagent des milliers de familles, malheureusement dépendantes de l’aide humanitaire pour se nourrir. En 2021, 18 834 personnes ont reçu du soutien alimentaire pendant Ramadan et 25 500 pendant l’Aïd El Kébir.

Plaidoyer

Offrir des moments de joie aux enfants


A l’occasion des fêtes traditionnelles ou en période de rentrée scolaire, les équipes du SIF offrent des vêtements, des kits scolaires ou encore des journées récréatives à des milliers d’enfants. En plus d’être indispensables, ces dons leur permettent d’oublier pendant quelques instants leur quotidien difficile.
2 700 enfants ont reçu un cadeau cet été.

Plaidoyer

Parrainer des orphelins, c’est leur offrir un avenir


Isolés, vulnérables, les orphelins vivent souvent dans des conditions très précaires et sont privés de leurs droits élémentaires : aller à l’école, se nourrir, se soigner… Le programme de parrainage d’orphelins du SIF impacte véritablement leur vie.
5 100 orphelins palestiniens sont actuellement pris en charge et 250 sont toujours en attente de parrains et marraines.