TCHAD

Image

4 millions de personnes en insécurité alimentaire

Taux de pauvreté : 46.7%  

Espérance de vie : 51,6 ans   

Taux de mortalité infantile : 88,5‰

Image

Région : Afrique centrale

Capitale : N’Djamena

Population : 14,7 millions d’habitants

Image

Mission SIF depuis 2008

Bureau de coordination à N’Djamena, bases à Maro, Sahr, Moissala et Baïbokoum

Projets : Eau & assainissement, Sécurité alimentaire & moyens d’existence

Partenariats : FAO, UNICEF, PAM, CDCS

Contexte humanitaire

insécurité alimentaire et sanitaire, extrême vulnérabilité

L’insécurité alimentaire et la malnutrition affectent plus de 3,5 millions de personnes de façon chronique et jusqu’à 4,5 millions durant la période soudure de juin à août, selon  OCHA*. Le Tchad fait partie des pays les plus vulnérables face au changement climatique. La crise sécuritaire dans la région du lac Tchad, où sévit le groupe Boko Haram, aggrave la crise humanitaire et sanitaire. Les taux de mortalité maternelle et infantile sont parmi les plus élevés au monde. La grande majorité des 638 000 personnes déplacées (Tchadiens, réfugiés du Darfour, de Centrafrique ou du Soudan, vivant dans des camps ou parmi des communautés hôtes), a besoin d’assistance humanitaire. L’accès à l’eau potable et à l’hygiène restent problématiques (moins de 12 litres par personne et par jour en région rurale).

Image

Nos actions

Sécurité alimentaire & moyens d’existence et accès à l’eau et à l’assainissement
La mission au Tchad fait partie des premières missions ouvertes. Le SIF intervient dans le sud du pays en faveur des populations hôtes et réfugiées. Les projets sont dédiés à l’accès à l’eau (forages de puits) et à l’assainissement et l’hygiène (latrines, sensibilisation). Depuis 2011, le SIF soutient aussi la sécurité alimentaire avec un projet d’appui au maraîchage, en partenariat avec la FAO.

jeunes talibés à Bamako
Renforcement de la résilience et de la sécurité alimentaire de 550 ménages (environ 3 850 personnes) parmi les déplacés et populations hôtes dans la région du Logone Oriental(Novembre 2017-octobre 2019, partenariat CDCS) :
distribution de kits de production agricole et de petit bétail, formations aux activités agricoles, à l’élevage et à la gestion, mise en place de systèmes de stockage.
Image
Accès durable à l’eau et à l’assainissement de 22 000 personnes dans 37 villages de la Grande Sido et le Barh Sara, au sud du Tchad, afin de réduire les risques liés aux maladies hydriques (août 2017 – décembre 2018) :
réalisation de 49 forages, formation et équipement de comités de gestion des points d’eau,
construction de blocs sanitaires, sensibilisation et distribution de kits d’hygiène.
Publication : 17 Janvier 2019