Crise mondiale
de l’éducation

l’avenir d’un milliard de personnes est en péril

A l’occasion de la Semaine mondiale d'action pour l’éducation, la Coalition éducation, dont le Secours Islamique France (SIF) est membre, relaie les témoignages de ceux qui subissent durement les conséquences de la pandémie de la COVID-19 dans le domaine.

La pandémie de la COVID-19 affecte actuellement l’éducation d’un milliard de personnes sur la planète. Le chiffre donne le vertige. C’est pourtant une réalité : le monde doit faire face à la plus grave crise de l’éducation de tous les temps, assombrissant les perspectives d’avenir de millions d’enfants à travers le monde.

Pour le Secours Islamique France, une prise de conscience générale s’impose au plus vite. A l’occasion de la Semaine mondiale d’action pour l’éducation, notre ONG de solidarité nationale et internationale s’associe à la Coalition éducation (le SIF en est membre) pour soutenir la campagne Un milliard de voix pour faire entendre celle des apprenant(e)s qui subissent de plein fouet les conséquences du coronavirus.

La Coalition éducation et le SIF s’unissent d’une seule et unique voix : garantir la continuité pédagogique pour tous les enfants concernés est capital. Nous appelons à la mise en place urgente de mesures concrètes. Nous apportons également un soutien sans réserve aux demandes formulées aux Etats d’allouer au moins 4 à 6 % de leur PIB à l’éducation et/ou d’allouer au moins 15 à 20 % de leurs dépenses publiques à l’éducation.

Dans son rapport, la Coalition éducation rassemble des témoignages venant de partenaires locaux et de bénéficiaires de ses membres. Du côté du Secours Islamique France, c’est l’occasion de remettre en lumière son projet d’accès à l’éducation informelle et à la protection en Syrie, mené de concert avec l’UNICEF :

« En période de confinement, la continuité de l’éducation a été assurée via des classes virtuelles sur Whatsapp. Des mesures d’hygiène ont été mises en place au retour des élèves dans les centres éducatifs et les écoles »

Image enfance éducation Syrie
En collaboration avec l'UNICEF, le SIF agit en mettant en œuvre des projets éducatifs 

et de protection en faveur d'enfants traumatisés par la guerre.

Présenté en septembre 2020 pour les Champions de l’éducation*, cette action humanitaire du Secours Islamique France et de l’UNICEF a l’ambition d’assurer un accès plus équitable à l’éducation et à la protection pour 9 000 enfants non scolarisés ou à risque important de décrochage.

A l’instar du SIF, la Coalition éducation est déterminée à faire entendre le discours et l’expérience des personnes les plus impactées pour mieux faire face à cette crise de l’éducation à l’ampleur inédite. Société civile, individus, militants… Il est absolument essentiel que tous les acteurs disposent d’un espace d’expression, créant ainsi les conditions optimales d’appeler, en toute sécurité, à la réalisation immédiate des droits fondamentaux humains à l’éducation.

L’urgence est telle que la situation actuelle impacte l’ensemble du programme de développement durable. L’objectif défini par le Développement durable 4 (ODD4) est ainsi, plus que jamais, fragilisé. L’avenir de millions d’enfants en dépend.

Ces voix et témoignages proviennent de personnes durement touchées par cette crise de l’éducation. Véritables alertes, ces mots, souvent très forts, émanent d'individus qui partagent leurs vécus, donnent leurs avis et partagent leurs attentes.  Les Etats comme la communauté mondiale doivent les écouter, les comprendre mais aussi, et surtout, réagir en apportant des réponses concrètes avant qu’il ne soit trop tard.