SOLIDAIRES AVEC LES PLUS PRÉCAIRES

Tout commence par un regard, une écoute, un soutien…

Au Secours Islamique France, l’humain est placé au cœur de toutes les actions d’aide. Nos équipes accordent une importance fondamentale à l’accueil, la bienveillance et l’empathie tout au long du processus d’accompagnement des plus démunis, notamment les personnes en proie à l’exclusion sociale.

Parce que les 12 millions de personnes* qui vivent actuellement sous le seuil de pauvreté en France sont toutes différentes, leur quotidien, leurs histoires et leurs besoins le sont aussi. Le SIF agit donc au cas par cas en mettant un point d’honneur à respecter la spécificité et la dignité des personnes traversant des périodes très difficiles.

Nos travailleurs sociaux et nos bénévoles prennent le temps d’échanger, de rassurer et de construire un lien de confiance, entretenu par des échanges réguliers, parfois quotidiens, et des conseils adaptés. C’est même l’incontournable ligne directrice de leur travail, que ce soit lors de la toute première rencontre avec les bénéficiaires, puis dans l’accompagnement social. 

*Source : Statistiques 2021 du Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale (CNLE).

...

« Avoir quelqu’un à qui parler me soulage. C’est aussi important qu’un repas… » 

Au SIF, tout commence par un regard, une écoute, un soutien…

Comme Sabrina, 
bénéficiaire du CAJ (Centre d’Accueil de Jour), des milliers de personnes ont besoin de se sentir respectées, comprises et aidées.

Soyons solidaires avec les personnes les plus précaires !

Cette démarche basée sur les relations humaines nous permet de mieux cerner les situations individuelles des personnes fragilisées que nous accueillons. C’est en comprenant précisément les besoins propres à chacune d’entre-elles que nous pouvons les orienter vers la réponse humanitaire et sociale la plus adaptée.

Aide alimentaire et hébergement d’urgence, accès aux soins médicaux, suivi psychosocial, soutien aux démarches administratives, formations, aide à la réinsertion par la construction d’un projet professionnel… Si le Secours Islamique France a développé de multiples réponses pour lutter contre la précarité, c’est d’abord par le respect, l’écoute et la personnalisation de l’accompagnement social que nos équipes brisent l’isolement. Cette approche basée sur la relation humaine redonne confiance aux personnes les plus fragilisées. Pour ceux qui n’ont plus rien, c’est le premier pas vers un avenir meilleur…

Image

Au Centre d’Hébergement d’Urgence, nos assistantes sociales sont à l’écoute permanente des femmes vulnérables à qui nous apportons de l’aide

TÉMOIGNAGES

« Le SIF m’a convaincu du fait que je suis capable de belles choses »

« Dans certaines associations, j’avais l’impression d’être jugé. S’il est normal que des vérifications soient faites, j’ai parfois été blessé. J’avais l’impression de passer un interrogatoire, d’être jugé. C’est différent au SIF, les travailleurs sociaux sont simples et pédagogues. Cela m’a vraiment fait du bien. À force de dialoguer, ils m’ont convaincu que je suis capable de grandes choses. Ensemble, on a élaboré un projet professionnel dans le recyclage, je suis en train de le mettre en œuvre ! »

Image

Au contact des travailleurs sociaux, Philippe a retrouvé de la joie de vivre, et se tourne désormais vers des projets d’avenir 

« Le SIF est devenu ma deuxième famille »

« Après un accident de la vie, je dormais dans un squat. J’ai rencontré quelqu’un du SIF. J’avais besoin de relations humaines, qu’on me comprenne. Le moral, je l’ai retrouvé au CAJ : le SIF, c’est devenu ma deuxième famille. L’écoute et les conseils m’ont redonné confiance en moi. Petit à petit, j’ai réussi à me reprendre en main, ils m’ont fait connaître mes droits et montré le chemin. Je vais nettement mieux. J’ai retrouvé un travail sur le marché de Rungis et un petit logement, je me reconstruis petit à petit et je reprends goût à la vie »   
 
Image

La rencontre de Fabrice avec le SIF lui a permis de reprendre confiance en lui, de relever la tête, de trouver du travail et un logement

« Écouter, sourire, aussi fondamental que donner à manger, voire plus »

« Les personnes sans-abri que nous rencontrons pendant les maraudes se sentent très seules. Elles passent des journées entières sans prononcer un mot. Écouter, sourire, envoyer un regard ou une parole bienveillante sont aussi fondamentaux que donner à manger… voir même plus ! C’est les sortir de l’isolement, leur prouver qu’ils méritent du respect comme tout un chacun. Sans humanité, il serait impossible de comprendre leur cheminement, donc de gagner leur confiance et les accompagner vers la réinsertion. »

Image

Lors d’une maraude, des bénévoles du SIF offrent un café et échangent avec Boniface, un sans-abri

« L’écoute est primordiale, c’est la base de mon travail »

« Les femmes du CHU et de la MAB ont des parcours de vie très difficile. Certaines ont traversé la mer sur un canot et vu des personnes mourir pendant la traversée, d’autres ont subi des violences indescriptibles… L’écoute est primordiale, c’est la base. Elles ont besoin de se confier, de voir qu’on se soucie vraiment d’elles. Elles veulent avant tout qu’on les regarde avec respect, sentir qu’elles existent et comptent en tant qu’être humain. C’est ce qui leur évite de craquer, puis de trouver la force d’avancer… »

Image

Une écoute, un soutien, un sourire... Au SIF, l'accompagnement des bénéficiaires est basé sur l'humain et la confiance

Ensemble, soyons solidaires avec les plus précaires.

Quels sont les dispositifs sociaux du SIF en France ?

Pour lutter contre la précarité, le Secours Islamique France a développé et pérennisé plusieurs dispositifs sociaux et lieux d’accueil, où il reçoit et dialogue avec les personnes dans le besoin. En voici quelques exemples :  

La Mise à l’Abri (MAB) et un Centre d’Hébergement d’Urgence (CHU) destinés aux femmes vulnérables à Massy (Essonne)

Le Centre d’Accueil de Jour (CAJ) pour les personnes isolées et les familles précaires à Massy (Essonne)

Des maraudes sociales et alimentaires en faveur des personnes sans-abri, programmées cinq jours sur sept dans les rues de Seine-Saint-Denis
L’Epicerie Solidaire du SIF, Epi’Sol, dans nos locaux de Saint-Denis, où un travailleur social reçoit régulièrement des personnes en situation de précarité

Image
Des dispositifs d’hébergement d’urgence et d’accompagnement durant la période hivernale, notamment pour mettre des femmes isolées à l’abri avant de les orienter vers un dispositif pérenne.

Nous avons besoin de vous pour pérenniser nos actions, et en développer d’autres.