SOUTIEN ALIMENTAIRE
Secours Islamique France (SIF) :
les Paniers solidaires à l’heure lyonnaise

Le jeudi 10 février 2022, les équipes de l’antenne lyonnaise du Secours Islamique France (SIF) ont procédé à une distribution alimentaire au bénéfice de près de 110 personnes démunies dans leurs locaux du 7e arrondissement. Ce sont les Paniers solidaires, déjà organisés deux semaines auparavant. Le dispositif sera pérennisé deux fois en mars, puis deviendra hebdomadaire à partir du mois d’avril.

« Je vous remercie, les filles, et surtout pour mes enfants. De tout cœur… » Visiblement émue, Barbara ne cache pas son soulagement aux trois jeunes bénévoles du Secours Islamique France (SIF). Venue avec ses deux jumeaux, cette mère de famille très précaire vient tout juste de récupérer son Panier solidaire.

...
Image

Mère d’une famille très précaire, Barbara est venue aux Paniers solidaires du SIF pour pouvoir nourrir ses jeunes jumeaux

Les paniers solidaires, c’est trois repas complets par jour pendant une semaine

Comme Barbara, près de 110 personnes démunies faisaient partie de la liste des bénéficiaires du jour, où figuraient les noms de plus de 80% de femmes, dont de nombreuses étudiantes dans le besoin. Lait, céréales, huile, riz, pâtes, fruits et légumes frais, café, soupe, conserves… Pour garantir trois repas complets par personne et par jour pendant une semaine, les équipes du SIF ont prévu des colis de 16 à 30kg selon les besoins spécifiques de chacun. Une aide très précieuse, poursuit Barbara :

« Moi et mon mari n’avons presque pas d’argent. Le peu qu’il gagne avec son travail est dépensé très vite dans les factures et les frais indispensables.  Quant à moi, je dois m’occuper de mes enfants. On se prive de tout pour les nourrir, ce n’est pas évident. Le colis du SIF va nous enlever du stress, ça va me faire du bien de voir sourire mes enfants, on va pouvoir manger sainement, tous ensemble… »

Image

Depuis le début de la pandémie et la raréfaction des emplois conciliables avec un cursus universitaire, de nombreux étudiants n’ont d’autre choix que de se tourner vers les distributions alimentaires, telles que les Paniers solidaires du SIF

Sarah, étudiante : « Je ne pense qu’à garder mon toit, pour ne pas tomber à la rue… »

Le soulagement est également perceptible du côté d’Imen, étudiante à l’École normale supérieure, et de Sarah, étudiante en Langues étrangères appliquées (LEA) à l’Université de Lyon 2. Comme pour 7 étudiants sur 10, selon une étude présentée au Sénat en 2021*, ces jeunes femmes sont venues à une distribution alimentaire pour la toute première fois de leur vie. Sarah explique :

« J’ai été très bien accueillie. Le SIF, c’est chaleureux ! J’ai un gros loyer, aucune aide, et je ne trouve pas de boulot, ce n’est pas faute de chercher ! Je n’avance plus, je ne pense qu’à garder mon toit pour ne pas tomber à la rue. Je dois donc faire des choix, parce que je n’ai plus d’économies, donc je me prive sur les repas. C’est très pesant. Parfois, je songe sérieusement à changer de projet de vie… »

*Source : Association Cop’1-Solidarité étudiante.

Image

Les bénévoles du SIF à Lyon accueillent les bénéficiaires avec bienveillance aux Paniers solidaires

...

Étudiants, familles, femmes isolées et hommes en difficulté, la précarité n’épargne personne

De son côté, Michael H., le Responsable des Missions sociales du SIF à Lyon, est frappé par l’ampleur des besoins. En France, plus de 9 millions de personnes, selon l’INSEE, vivent dans une situation de grande précarité. Malheureusement, les conséquences économiques de la pandémie qui perdure depuis presque deux ans sont catastrophiques. Michael H. indique :

« Au regard de l’urgence dans laquelle se trouve certaines personnes, les Paniers solidaires sont très importants. Il y a beaucoup d’étudiants, qui ne trouvent plus de petit boulot. Il y a aussi des familles, notamment composées de réfugiés, logées dans des hôtels sociaux, sans revenus ni aucune aide, sinon des chèques alimentaires de 50 ou 60 euros par semaine. Dans ces conditions, il leur est impossible de manger à leur faim, de couvrir les besoins fondamentaux de leurs enfants. Au moins, avec les colis alimentaires qu’on leur donne, ils ont à manger… »

Image

Les locaux du Secours Islamique France (SIF) à Lyon, où sont distribués les Paniers solidaires, se situent en plein cœur du 7e arrondissement, près de l’Université de Lyon 2

Paniers solidaires de Lyon : un dispositif pérenne

Organisés ce jeudi 10 février pour la 2e fois, les Paniers solidaires de Lyon ne sont pas éphémères. Au contraire, le SIF a d’ores et déjà planifié deux distributions en mars, le 10 et le 24. À partir d’avril, le dispositif sera renforcé à raison d’une action par semaine. En outre, nos équipes sur place planchent actuellement sur la possibilité d’ouvrir prochainement un Centre d’Accueil de jour (CAJ) et une épicerie solidaire (Epi’Sol). Hassan M., le Directeur des Missions sociales France du SIF, est ambitieux, tant sont nombreuses les personnes qui ont besoin d’aide :

« Lyon et son agglomération représentent un bassin de population très important. Le SIF veut contribuer à répondre aux besoins des catégories les plus fragilisées. On veut lutter contre l’insécurité alimentaire, mais aussi travailler sur l’insertion sociale et professionnelle des personnes les plus précaires. On a des projets, on met tout en œuvre pour les réaliser… »

*Source : Association Cop’1-Solidarité étudiante.

Image

Le logisticien du Bureau du SIF à Lyon s’apprête à réapprovisionner les bénévoles, en pleine distribution de Paniers solidaires à des personnes dans le besoin