ICI, EN FRANCE, PLUS DE 9 MILLIONS
DE PERSONNES VIVENT DANS LA PRÉCARITÉ

SOYONS SOLIDAIRES

« Quand on va à la rencontre de personnes en situation de précarité, on peut lire souffrance et détresse sociale dans leurs yeux. Ils ont besoin de notre aide… » nous confie Rachid E.A., l’un des travailleurs sociaux du Secours Islamique France (SIF). Trois fois par semaine, accompagné de bénévoles, il coordonne notre maraude sociale et alimentaire en faveur des personnes sans-abri dans les rues de Seine-Saint-Denis.

Ce dispositif compte parmi les nombreuses actions menées par le SIF en France, rendues possibles par les moyens que nous confient nos donateurs : Centre d’accueil de jour (CAJ), Mise à l’abri (MAB) et Centre d’Hébergement d’Urgence (CHU) réservés aux femmes isolées et vulnérables, épicerie solidaire, distributions de colis alimentaires et de produits d’hygiène pour des familles et personnes dans le besoin, dont de nombreux étudiants des Universités de Paris VIII et de Paris XIII, etc.

15 % de la population vit sous le seuil de pauvreté

Des actions capitales, donc, tant la situation est préoccupante dans notre pays. Aujourd’hui, c’est plus de 9 millions de personnes* qui (sur)vivent dans une grande précarité, soit près de…15 % de la population française. Personnes sans-abri, hommes isolés, femmes vulnérables, familles démunies, personnes âgées en voie d'exclusion, étudiants en grande précarité... Aggravée par la crise sanitaire qui perdure, la pauvreté ne cesse de fragiliser les conditions de vie de millions d’êtres humains.
*Source : Insee

Même en France, autour de nous, la précarité n’épargne personne

...

Face à la précarité, le SIF renforce encore ses dispositifs

L’impact de la précarité prend une telle ampleur que le Secours Islamique France se doit de renforcer ses projets pendant la période hivernale, marquée par l’arrivée du froid : la mise en place de déjeuners solidaires et de centres d’hébergements ponctuels dans des gymnases, la location temporaire de logements dans le cadre de l’accompagnement social sont autant d’exemples très importants pour nos bénéficiaires. Les distributions supplémentaires de colis de denrées en urgence, ou encore l’augmentation du nombre de maraudes pour les sans-abri en sont d’autres, tout aussi capitaux.


En 2021, 70 % des étudiants ont fait appel à une aide alimentaire pour la première fois !


Si agir est donc primordial, agir rapidement peut être vital pour une grande partie des personnes touchées, particulièrement vulnérables. C’est le cas, par exemple, de nombreux étudiants : la pandémie les a fait basculer dans un dénuement total. Selon une enquête** présentée devant le Sénat, 7 étudiants sur 10 ont déclaré n’avoir eu d’autre choix que de faire appel à une aide alimentaire pour la toute première fois de leur vie en 2021 !

**Source : étude menée et présentée devant le Sénat par l’association Cop’1-Solidarité étudiante

Image

Pendant les maraudes sociales et alimentaires du SIF, nos bénévoles prennent le temps d'échanger avec les personnes sans-abri, très précaires

De l’aide concrète et capitale, grâce à vous

Toute l’année, nos équipes agissent concrètement en faveur de ces personnes en grande difficulté, qui, bien souvent, ont été frappées par de nombreux drames. Les actions que nous mettons en place leur apportent une aide primordiale dans l’urgence, mais aussi sur le long terme au travers d’accompagnements personnalisés, basés sur l’écoute et la bienveillance. C’est uniquement avec votre soutien que nous pourrons continuer à répondre aux besoins des plus vulnérables.

Image

Comme Angèle, de nombreux étudiants précaires ont besoin des distributions alimentaires du SIF, qui agit en leur faveur

Ensemble, continuons d'agir auprès de ceux qui en ont besoin !

Image
7 €

par exemple, nous permettent d’offrir un repas chaud
à une personne dans
le besoin.

Image
29 €

par exemple, permettront à nos équipes d’offrir un kit d’hiver et d’hygiène à une personne vulnérable.

Image
39 €

par exemple, permettront au SIF d’assurer la prise en charge et la protection d’une femme isolée pour une nuit.

TÉMOIGNAGES : LES DÉJEUNERS SOLIDAIRES DU SIF

Les Déjeuners Solidaires sont l’une des nombreuses actions du SIF pour les plus démunis en France. De novembre à fin mars, pendant la période hivernale, nos équipes s’installent à la Maison des Solidarités, à Saint-Denis. Dans des locaux prêtés par la mairie, nos bénévoles servent des repas chauds et complets à une quarantaine d’hommes isolés sur le temps de midi. Sur place, nos bénéficiaires ont également la possibilité de prendre une douche, de se reposer. Deux d’entre eux se confient :

« Les Déjeuners Solidaires m’aident beaucoup à tenir le coup »

Heureusement que les Déjeuners Solidaires existent, parce que je ne sais pas comment je pourrais manger. Je suis malade, je suis suivi par un hôpital pour une tumeur, j’ai perdu beaucoup de poids et je ne peux plus travailler. Je n’ai pas toujours le moral : alors, en venant ici, je rencontre des gens sympathiques, je peux discuter un peu, passer un moment de pause où j’oublie mes problèmes. C’est mieux que de rester seul, dans le froid… Les Déjeuners Solidaires m'aident à tenir le coup »  

« Ce que fait le SIF me réchauffe le cœur »

 « Je suis reconnu personne handicapée, je ne peux plus travailler et je suis diabétique. Pour ma santé, il est très important que je puisse manger régulièrement et surtout équilibré, alors que je n’en ai pas les moyens. Ce que fait le SIF me réchauffe le cœur, ce n’est pas facile tous les jours : je suis diplômé d’un doctorat de 3e cycle en Sciences juridiques et administratives, j’ai longtemps travaillé dans un tribunal. Mais j’ai eu de graves problèmes, j’ai dû subir des interventions chirurgicales, et j’ai tout perdu… »

Soyons solidaires,
ne les abandonnons pas !