protection et bien-être de l’enfance,  éducation pour tous

Une approche globale et des projets pérennes, basés sur la réalisation des droits fondamentaux de l’enfant

S’attaquer aux causes profondes qui rendent les enfants plus vulnérables, les protéger, les accompagner dans leur développement personnel avec un objectif : leur offrir des perspectives d’avenir. Pour le Secours Islamique France, le soutien doit aller bien au-delà de l’aide ponctuelle, donc prendre en compte l’ensemble des facteurs indispensables à l’épanouissement.

C’est pourquoi nos équipes développent une stratégie Education et Bien-être de l’Enfant qui vise à améliorer, de façon globale et durable, l’accès des enfants à leurs droits fondamentaux (éducation, protection, sécurité alimentaire, accès aux soins, etc.) en renforçant leurs propres capacités ainsi que celles de leurs parents, familles et communautés.

...
30 ANS DU SECOURS ISLAMIQUE FRANCE (SIF)

SÉNÉGAL : Le SIF organise des évènements de sensibilisation en soutien à l’enfance et la jeunesse dans les pays du Sahel

5 NOVEMBRE, DAKAR - LA SIF CUP : UN TOURNOI SOLIDAIRE DE FOOTBALL

Dans le cadre de ses 30 ans d’action humanitaire et solidaire, le Secours Islamique France (SIF) a organisé une édition spéciale de son tournoi de football, la SIF Cup solidaire, délocalisée à Dakar. Après trois éditions tenues en France (à Paris et Lyon), notre ONG a choisi d’organiser cette édition spéciale de ses 30 ans le 5 novembre au Sénégal, l’une de nos plus importantes et anciennes missions en Afrique. Basées dans différentes régions de ce pays depuis 2008, nos équipes y développent de nombreux projets en faveur des populations les plus vulnérables, dont de nombreux projets de soutien à l’enfance et à la jeunesse. Replongez au coeur de l'évènement en images ! 

SIF Cup : Jessica Houara-d’Hommeaux, Ricardo Faty, Ladji Doucouré, Harold Correa et fÉTHI HAREK
Se sont engagÉS À nos côtés en parrainant l’évènement

La 4e édition de la SIF Cup s'est déroulée au Complexe sportif Dakar Sacré-Cœur, situé dans un quartier populaire de la capitale sénégalaise. Deux tournois, l’un féminin, l’autre masculin, se sont déroulés en parallèle. Une quarantaine d’équipes se sont affrontées pour le simple plaisir de jouer en soutien à la cause de l’enfance et de la jeunesse de toute la région du Sahel. De nombreux enfants et jeunes bénéficiaires de nos dispositifs au Sénégal ont participé à l’évènement, soutenus par cinq sportifs engagés aux côtés du SIF en tant que parrains :  

  • Jessica Houara-d'Hommeaux, ancienne joueuse pro du PSG et de l’équipe de France, qui est la marraine de la SIF Cup et l’ambassadrice du Secours Islamique France (SIF) pour l’Enfance et la Jeunesse ;
  • Ricardo Faty, international sénégalais passé, entre autres, par l’AS Rome et le FC Nantes ;
  • Ladji Doucouré, ancien athlète français, double champion du monde de 110 m haies avec l’équipe de  France;
  • Harold Correa, ancien athlète français, spécialiste du triple-saut, triple champion de France.
  • Fethi Harek, ancien joueur pro de Bastia et de Nîmes, en Ligue 1 et en Ligue 2.   
Plus de 400 participantes et participants, dont des bénéficiaires des actions du SIF

Cet évènement sportif, auquel ont pris part 400 joueuses et joueurs, avait d’abord pour vocation de sensibiliser les médias, le grand public et les autorités politiques à l’importance de l’éducation, du bien-être et de la protection de l’enfance et de la jeunesse, notamment en situation de dénuement et de vulnérabilité. Ce sont des thématiques capitales aux yeux du SIF.

Au Sénégal, comme au Mali, et bientôt au Burkina-Faso et au Niger, les actions du SIF apportent notamment du soutien sur le long terme aux enfants et jeunes talibés. Très précaires, marginalisés, ces enfants et jeunes sont accueillis dans des écoles coraniques informelles : nos équipes œuvrent notamment pour leur inclusion sociale en créant, par exemple, des passerelles avec les systèmes éducatif et scolaire officiels. Le SIF soutient également les enfants et jeunes orphelins par le programme de parrainage, l’un de nos projets les plus importants.  

Le football féminin mis à l’honneur

Parce que les problématiques liées à l’enfance concernent aussi bien les garçons que les filles, il était naturel d’inviter les équipes féminines à participer à cet événement sportif. Comme le reste des participants, elles ont montré un véritable enthousiasme et plaisir à jouer pour cette noble cause. La présence de Jessica Houara-D’Hommeaux, marraine du tournoi, ne pouvait que leur donner encore plus de motivation pour s’exprimer sur le terrain. Elle a d’ailleurs tenu à les encourager et féliciter personnellement tout au long du tournoi.

La team SIF aussi était là

Outre la présence de notre staff local du Sénégal, une délégation du siège a fait le déplacement pour organiser et coordonner l’événement sur place. Dans une ambiance conviviale, le Président et le Directeur Exécutif accompagnés des membres des membres du Conseil d'administration étaient présents à ce tournoi. L’équipe en a aussi profité pour rencontrer nos collaborateurs qui travaillent sur place au quotidien pour la mise en place de nos actions humanitaires, visiter les derniers projets réalisés et bien entendu partager des moments inoubliables avec les bénéficiaires.

8 NOVEMBRE, DAKAR – PLAIDOYER ENFANCE/Jeunesse :
LE COLLOQUE INTERNATIONAL DU SIF

Trois jours plus tard, les thématiques de l’éducation, du bien-être et de la protection des enfants et des jeunes seront au cœur des débats lors du Colloque international que nous organiserons au Musée des Civilisations Noires de Dakar : « Enfance et jeunesse au Sahel : facteurs d’exclusion, dynamiques d’inclusion. » Outre les équipes de notre ONG, de nombreux intervenants de haut-niveau, comme l’UNESCO* et l’UNHCR**, prendront la parole. Cet évènement s’inscrit dans la continuité des actions de terrain et de plaidoyer que le SIF met en œuvre depuis plusieurs années pour améliorer la compréhension des défis rencontrés par les enfants et les jeunes dans les pays du Sahel. Dans cette zone, la situation est particulièrement instable et inquiète notre ONG tout comme les autres acteurs humanitaires.

(*) Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture
(**) Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés

Dans le monde, EN 2022, L’AVENIR DE MILLIONS D’ENFANTS EST EN DANGER

« La pauvreté condamne prématurément de nombreux enfants à une vie d’obstacles et se perpétue souvent d’une génération à l’autre. » 

L’ONU tire la sonnette d’alarme, et les chiffres démontrent à quel point notre mobilisation est cruciale. Les crises se succèdent les unes après les autres. Particulièrement vulnérables, les enfants en sont les victimes collatérales. En 2022, ils sont plus de 153 millions à souffrir d'une situation d'insécurité alimentaire aiguë ! La moitié des personnes touchées par la faim sont des enfants*.   

Leurs perspectives d’avenir se sont encore assombries, comme celles des 1,6 milliard qui ont vu leur scolarité affectée lors de la pandémie de COVID-19. Parmi eux, 463 millions ont pris du retard à cause de la fermeture des écoles, faute d’avoir eu les moyens de suivre des cours à distance, et peinent à rattraper le temps perdu. Ils sont d'ailleurs, en 2022, plus de 244 millions d'enfants de 6 à 18 ans à rester totalement privé d'éducation scolaire, dont 98 millions en Afrique Subsaharienne** !  

Cette situation très inquiétante s’ajoute à de multiples facteurs de vulnérabilité frappant déjà des enfants de plein fouet : orphelins, victimes de conflits ou de catastrophes naturelles, de travail forcé, réfugiés et déplacés… Ces problématiques, le SIF a l’expertise et l’expérience pour y apporter des réponses humanitaires efficaces sur le long terme.

Souvent livrés à eux-mêmes, fragilisés et privés de l’insouciance de l’enfance, ces filles et garçons grandissent dans des conditions de vie très précaires qui ne leur laissent que peu d'espoirs quant à leur avenir. Il est de notre devoir de les soutenir.

(*) Source : Programme Alimentaire Mondial (PAM) des Nations Unies.
(**) Source : UNESCO.

AGIR POUR L’ENFANCE
C’EST AUSSI FAIRE RESPECTER LEURS DROITS

Comme tous les enfants du monde, ces millions d’enfants laissés-pour-compte ont pourtant des droits fondamentaux, garantis, depuis plus de 30 ans, par la Convention internationale des droits de l’enfant. Ce texte, signé à ce jour par 196 Etats, n’est pas qu’un simple engagement, mais une obligation pour les Etats de faire respecter, entre autres :

  • Le droit à la protection contre toutes formes de violence ;
  • Le droit à une alimentation saine et à un niveau de vie suffisant ;
  • Le droit à l’éducation, à une vie sociale et professionnelle ;
  • Le droit de vivre dans un environnement sûr, propre, sain et durable, donc d’avoir, notamment, accès à l’eau potable et de dormir dans un logement décent ;
  • Le droit d’être soutenu, de s’exprimer, d’être écouté, de jouer, d’avoir des amis et une famille ;
  • Le droit de se soigner ;
  • Le droit à une identité, donc d’être reconnu comme un individu à part entière, avec des besoins différents de ceux des adultes.
Image

L’éducation est un droit fondamental pour tout enfant, le SIF y accorde une place centrale dans de nombreuses actions

SOUTENIR UN ENFANT, C’EST AUSSI ÉLARGIR NOS ACTIONS à SA FAMILLE, SA COMMUNAUTE ET SON CADRE DE VIE

Cette approche basée sur les droits est désormais incontournable dans le développement des projets du Secours Islamique France. Nous agissons en prenant en compte l’ensemble des besoins et des droits des enfants et le contexte dans lequel ils évoluent, tout en élargissant notre action à leurs familles et à leurs communautés. Nous pouvons également développer des partenariats avec les autorités locales pour contribuer à l’élaboration des politiques publiques en leur faveur.

« Bien-sûr, il y a des priorités, telle qu’aider les enfants à combler leurs besoins les plus urgents, comme par exemple se nourrir. Mais on ne peut pas se contenter d’améliorer leur vie de façon éphémère. En faisant de la réalisation des droits de l’enfant le pilier de notre action,nous analysons l’ensemble de la situation, faisons des liens entre des projets intégrés plus globaux.

Ces actions dans différents secteurs clés (éducation, protection, eau, alimentation, etc.) permettront de renforcer les capacités des enfants et de ceux qui en ont la responsabilité pour établir de nombreux changements positifs dans la durée. On évite donc de créer une relation de dépendance aux interventions du SIF, la perspective de l’autonomie prime et nous posons d’ores et déjà de meilleures bases pour les générations futures »

Image

Aider un enfant sur le long terme, c’est lui donner les moyens de construire son avenir

Parce que chaque enfant a droit à un avenir, nous savons que nous pouvons compter sur vous pour nous aider à développer encore davantage de projets à l’impact durable en leur faveur. C’est bien votre confiance qui est le moteur de nos actions humanitaires d’hier, d’aujourd’hui et de demain.

Donnons une chance aux enfants vulnérables !

Image

Les projets humanitaires du SIF en faveurde l’enfance englobent
sa communauté

Image

Les projets autour de l’éducation du SIF permettent de sortir de nombreux enfants de l’isolement, donc de leur restaurer un cadre protecteur

LES ACTIONS DU Secours Islamique France EN FAVEUR DES ENFANTS

SUR LE TERRAIN, NOS EQUIPES AGISSENT CHAQUE JOUR.
QUELS SONT LES PROJETS DU SIF ? EXEMPLES.

LIBAN

Au Liban, la population traverse une crise économique très grave. L’équipe du SIF basée sur place soutient des enfants de réfugiés syriens et palestiniens en plus de l’aide apportée aux jeunes Libanais. De nombreux bénéficiaires font aussi partie de notre programme de parrainage d’orphelins. Soutien psychosocial, renforcement des liens de la communauté pour favoriser la protection des enfants en reformant un cadre rassurant, pédagogie autour des droits des enfants, lutte contre le décrochage scolaire, aide administrative pour favoriser l’intégration, formations… Notre approche intègre les enfants mais aussi leur entourage et lieu de vie pour un soutien multiforme et durable.

MADAGASCAR

A Madagascar, dans la capitale Antananarivo, près de 6 000 bénéficiaires profitent des bienfaits de notre programme de parrainage « incorporé». Sur place, le SIF contribue à assurer le respect du droit des enfants les plus vulnérables, et ainsi améliorer leur bien-être, renforcer leur accès à une éducation de qualité dans un environnement plus sain. Nos projets permettent aux familles de pouvoir répondre aux besoins de base de leurs enfants. Toute la communauté bénéficie de conditions d’hygiène et d’assainissement de meilleure qualité. Proches de l’enfant, personnel encadrant, acteurs de l’éducation, organisation locales… Le SIF agit globalement pour créer un cadre propice à l’épanouissement des enfants.

SENEGAL ET MALI

Au Mali et au Sénégal, le SIF apporte un soutien sur le long terme aux enfants talibés, qui sont des petites filles et petits garçons souvent très précaires, abandonnés ou confiés par leur famille à des écoles coraniques informelles. Menées en partenariat avec plusieurs autres acteurs et avec aussi des intervenants locaux, nos actions leur facilitent l’accès à leurs droits par l’amélioration de leurs conditions de vie, l’accès à un environnement sûr et à une protection médicale, l’accès à une éducation plus générale, à des formations, etc. En novembre 2020, ce programme a été sélectionné parmi les 100 projets présentés au Forum de Paris pour la Paix.   

Tous ces projets, le SIF ne pourrait les développer sans votre générosité. C’est bien grâce à vos dons que nous pouvons soutenir ces enfants, leurs familles et leurs communautés dès maintenant, mais aussi les aider à s’épanouir sur le long terme.

Chaque enfant a droit à un avenir !