Le Secours Islamique France a participé à la 5e édition de la Conférence Nationale Humanitaire

Le président-fondateur du SIF, Rachid Lahlou, s’est exprimé en tant que rapporteur de la table ronde sur le triple Nexus humanitaire, développement et paix lors de la CNH de décembre. Dans la foulée de l’évènement, les ONG regroupées dans Coordination Sud ont réagi aux déclarations d’Emmanuel Macron, le président de la République.

Image
Rachid Lahlou, le président du SIF, prend la parole en tant que rapporteur de la table ronde Nexus lors de la CNH

C’était un rendez-vous incontournable pour les acteurs de l’action humanitaire, dont le Secours Islamique France (SIF) et son président-fondateur, Rachid Lahlou. Fin décembre, les ONG françaises de solidarité internationale se sont ainsi réunies pour échanger autour des grands enjeux abordés lors la 5e Conférence Nationale Humanitaire (CNH) du 17 décembre dernier. Regroupées au sein de Coordination Sud, elles se sont ensuite unies pour réagir publiquement à l’intervention d’Emmanuel Macron, le président de la République, lors de l’évènement (consulter le texte intégral).

Image
Le président Emmanuel Macron s’adresse en direct aux principaux acteurs de l’action humanitaire au cours de la CNH

Les ONG saluent certaines annonces du président de la République

Parmi ses nombreuses déclarations, le chef de l’Etat avait notamment confirmé le « réengagement des grandes et plus riches puissances aux côtés des Humanitaires pour lutter contre la crise économique, sociale et alimentaire dans le sillage de la COVID-19. » Emmanuel Macron a également promis que les financements humanitaires du gouvernement atteindraient 500 millions d’euros en 2022, tout en rappelant les principes de neutralité, d’impartialité et d’indépendance guidant l’action humanitaire. Il a aussi affirmé que la France continuera à inscrire son action dans une entière application du droit international humanitaire (DIH).

Rachid Lahlou, le président du SIF, est intervenu au nom des ONG

Avant ces annonces, Rachid Lahlou, le président-fondateur du SIF, avait pris la parole en sa qualité de rapporteur sur la problématique du renforcement des échanges entre les acteurs humanitaires, de développement et de paix. Il s’est appliqué à présenter la synthèse des réflexions menées lors des discussions sur la manière la plus optimale pour parvenir à une articulation entre les actions humanitaires, de développement et de la paix afin qu’ils apportent des réponses plus solides dans des situations de conflits.

Les ONG soucieuses de préserver les principes de l’action humanitaire

Cette voie plus collaborative que souhaitent emprunter les différentes parties prenantes de ce qu’on appelle le « triple nexus » doit toutefois se faire dans un cadre strict et comporter des garde-fous. C’est en tout cas ce que précise Rachid Lahlou au nom des ONG humanitaires, très soucieuses de préserver une action fondée sur des principes incontournables : « Le mandat et les spécificités de chaque partie prenante doit être respectée, indique le président du SIF. L’aide humanitaire est fondée sur la neutralité, l’indépendance et l’impartialité. Son objectif est de répondre aux besoins des plus vulnérables. Même si elle peut contribuer à un agenda plus large de la paix, elle ne peut être associée à des objectifs politiques ou sécuritaires, ou devenir redevable de la mise en place d’activités politiques… »

Le SIF a été mis à l’honneur

En outre, certaines initiatives du SIF ont été louées par ses pairs pendant la CNH. Les dessins de notre mission Mali destinées à sensibiliser les bénéficiaires aux risques de la COVID-19 ont été diffusés à l’occasion de la table ronde liée à l’impact de la crise sanitaire en cours. Ces illustrations originales mettent en valeur avec pédagogie les bonnes pratiques d’hygiène pour aider les populations les plus vulnérables à se protéger au mieux contre le nouveau coronavirus.  

Image
Le SIF a mis en place une campagne originale pour aider les plus vulnérables à se protéger de la COVID-19

Les photos que le SIF a récemment présentées sur les grilles du Ministère des Affaires étrangères dans le cadre de l’exposition de la CNH sur le thème des femmes qui travaillent dans l’humanitaire ont également été mises en valeur. Notre ONG a souhaité leur rendre hommage en mettant en lumière leur engagement. Face à l’urgence, investies dans des missions de courte comme de longue durées dans des fonctions telles que logisticiennes, professionnelles de santé, démineuses et bien d’autres, elles s’investissent aux côtés des personnes les plus fragiles en France et dans le Monde. Parfois au péril de leur vie !

Image
Exposition photo SIF – A Madagascar en 2019, Tatifa aide une famille résidant dans un bidonville
Image
Exposition photo SIF – En Palestine, Salaam, chargé de projet « Protection » contribue à la sécurité alimentaire des plus vulnérables en 2018
Image
Les photos ont été exposées devant le Ministère des affaires étrangères à l’occasion de la CNH 2020