MOUSSON MEUTRIERE AU PAKISTAN

 Mis à jour le 25/10/10 

Presque 3 mois après la catastrophe sans précédent qui s'est abattue sur la Pakistan, le constat est toujours alarmant : 20,2 millions de personnes sont toujours affectées, 1,9 millions de maisons sont détruites et 2,2 millions d'hectares de terres agricoles sont endommagées*. Et la situation risque de s'aggraver à nouveau avec l'arrivée de l'hiver. 

Pour la région du Nord-Ouest, et plus particulièrement la province de Khyber Pakhtunkhwa, où le SIF intervient, avec les districts de Charsadda, Nowshera, Mardan et Peshawar, l'accès à certaines zones d'urgence a été améliorée mais pour d'autres comme celle du Swat, l'acheminement de l'aide reste impossible, à cause notamment de routes en très mauvais état.
Pour la région du Penjab, au Centre, on compte près de 8 200 000 personnes affectées et les besoins restent énormes.
Pour la région du Sindh, dans la basse vallée du fleuve Indus, c'est près d'1 million de déplacés qui sont dans l'attente de l'aide internationale.

Ces inondations, les plus violentes depuis 1929, ont emporté bétail, routes, écoles, infrastructures, villages entiers, réseaux électriques et détruits toutes les récoltes.Les risques à venir: famine et épidémies!

Les besoins urgents à pallier sont :

- l'accès à la nourriture, la priorité reste l'acheminement de l'aide alimentaire dans les zones les plus affectées. Près de 10 millions* de personnes ont besoin d'une aide alimentaire d'urgence.

- l'accès à l’eau potable et à l'hygiène, aujourd'hui 1/3 des populations déplacées ont un besoin urgent d'accéder à l'eau potable et de vivre dans des conditions hygiéniques basiques.

- l'accès à des abris convenables comme des tentes, 1,9 millions de maisons ont été endommagées ou détruites, balayées par les pluies diluviennes, mais avec l'arrivée de l'hiver et du froid, de nouvelles problématiques émergent et avec elles de nouveaux besoins.

- l'accès à des soins médicaux, en parallèle, le spectre des épidémies fait son apparition, des cas de diarrhées et de choléra ont déjà été signalés par les autorités.

Dans cette région montagneuse où routes et ponts ont été ravagés, l’acheminement de l’aide s’avère compliqué. Mais elle est plus qu’indispensable vu l’ampleur des dégâts !

*Source données OCHA

LE SECOURS ISLAMIQUE REACTIF !

Mis à jour le 25/10/10

Depuis que le Pakistan est témoin de cette catastrophe naturelle sans précédent, le Secours Islamique France avec ses partenaires ont décidé de pallier les besoins d’urgence. Ainsi, d’après notre coordinateur de projets sur place, Inayat UR REHMAN, les nécessités concernent la distribution de denrées alimentaires, l’accès à l’eau potable et à des soins médicaux, la mise à disposition d’abris, de vêtements et de chaussures. Tout est mis en œuvre pour répondre à ces besoins dans les plus brefs délais.

Le 6 septembre dernier, notre équipe sur place, avec notre partenaire local Peace Development Foundation (PDF), a effectué une distribution de denrées alimentaires de première nécessité (riz, huile, sucre, farine, lentilles, etc.) sur le district de Charsadda, plus exactement dans les communes de Tangi  et Shabqadar. Au total, 760 familles, soit plus de 5 300 personnes ont pu bénéficier de cette aide alimentaire.

Le 20 septembre, le SIF a affrété près de 5,4 tonnes d'aide alimentaire(riz, pâtes) au travers du fret aérien mis en place par le Centre de Crise (CDC) du Ministère des Affaires étrangères et européennes.

Et du 25 au 27 septembre, des distributions de kits d'hygiène et de cuisine ont eu  lieu sur les districts de Charsadda et Nowshera pour répondre aux besoins de 900 familles soit 6 300 personnes. 

De plus, dans le courant du mois d'octobre, un projet d'assainissement et d'accès à l'eau potable avec distribution de kits d'hygiène, sensibilisation et construction de latrines, a été également mis en place dans la vallée du Swat pour subvenir aux besoins de près de 50 000 bénéficiaires. Celui-ci est réalisé en partenariat avec le CDC.

Aux difficultés de répondre le plus rapidement aux besoins primaires d'urgence, nos équipes sont confrontées à un contexte sécuritaire délicat, mais le Secours islamique met tout en oeuvre pour assurer la sûreté de son staff et de ses partenaires locaux et mener à bien toutes ses actions au travers d'un protocole de sécurité adapté. A ceci, s'ajoutent également les nombreux dégâts infrastructurels dont le pays est témoin: destruction de nombreuses routes et ponts, qui limitent l'accès de nos équipes aux plus démunis.

La gravité de cette catastrophe demande une mobilisation à grande échelle, or force est de constater que la communauté internationale a tardé à se mobiliser. De plus, la couverture médiatique de cette crise humanitaire n’a pas été à la hauteur de toutes les attentes.
Le SIF se félicite de la réactivité de ses donateurs et appelle à la nécessaire mobilisation de tous en faveur de la population pakistanaise. Une mobilisation internationale est primordiale au nom des principes et des valeurs humanitaires qui nous animent !

Petit historique: depuis 2009, le Secours Islamique France est présent au Pakistan et travaille en coordination avec 2 partenaires locaux, Aghaz et Peace & Development Foundation (PDF). Les projets engagés concernent la sécurité alimentaire, l’assainissement et le soutien aux populations déplacées. Nos actions sont essentiellement concentrées sur la région de Khyber Pakhtunkhwa, et en particulier les villes de Charsadda, Nowshera, Mardan et Peshawar et la vallée du Swat.

Découvrez ci-dessous des photos de notre distribution alimentaire:

  

{flv}diapo2pakistan{/flv}

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
COMMUNIQUES DE PRESSE
 
Pakistan: la mobilisation de tous est primordiale
La communauté internationale tarde à se mobiliser pour porter secours aux 16 millions de sinistrés, et aux 4,6 millions de sans abris victimes des inondations et des glissements de terrain dans le nord-ouest du Pakistan. Le Secours Islamique France, présent au Pakistan, tout comme en Haïti, au Sahel ou au Kirghizistan, aux cotés des victimes de catastrophes ou de conflits, rappelle que l’impératif humanitaire commande de secourir là où l’urgence est présente plutôt que choisir où secourir...
 
 
5,4 tonnes d'aide pour le Pakistan
 
Pour répondre au mieux aux besoins actuels du peuple pakistanais, le Secours Islamique France (SIF) achemine, aujourd’hui même, plus de 5 tonnes d’aide alimentaire au Pakistan.
Cet envoi, réalisé par fret aérien, est parti ce matin de Vatry, en France, et arrivera à Islamabad dès demain dans la matinée. Composés de riz et de pâtes, cet apport nutritionnel répond aux besoins actuels et alimentaires de la population pakistanaise. Dès réception du convoi demain...