Philippines : une zone fortement exposée aux catastrophes naturelles

 

Situées en Asie du Sud-est, les Philippines forment un archipel de 7 107 îles. Luçon, l’île la plus vaste, abrite la capitale, Manille, et la plus grande ville du pays, Quezon City. Dans ce pays fortement exposé aux séismes, éruptions volcaniques et cyclones, le SIF s’est engagé à venir en aide aux populations vulnérables.

Le 18 octobre 2010, le typhon Megi, localement appelé Juan, a balayé les Philippines. Selon le Conseil national de réduction et de gestion des risques catastrophiques (NDRRMC), près de 2 millions de personnes ont été affectées dans 6 régions de Luçon. Au total, plus de 115 000 maisons ont été endommagées et 30 000 ont été complètement détruites.

A Divilacan, zone fortement touchée par le typhon, le Secours Islamique France, en partenariat avec Handicap International, a procédé à une distribution de kits de construction d’abris provisoires. Chacune des 907 familles ciblées par ce programme ont ainsi pu recevoir une bâche en plastique, deux mâts et trois couvertures. L’opération a couvert 97% des foyers vivant dans les douze barangays*de la commune.

(*) Barangay : plus petite unité administrative Philippines. Peut être assimilé à un village ou quartier. 

Le SIF aux Philippines

Depuis la tempête Ketsana en 2009 aux Philippines, le SIF s’est engagé à venir en aide aux populations victimes de cette catastrophe naturelle à travers des projets de gestion des déchets et de distributions de kits d’urgence dans le nord de l’archipel. En 2010, en partenariat avec la fondation Daan Para Sa Kabataan (DPSK), nous sommes intervenus suite à un incendie dans un quartier pauvre de Manille. En 2011, nous prévoyons d’intervenir sur l’île de Mindanao, dans le sud du pays. Cette volonté, répond à un double objectif : répondre aux besoins de la région la plus exposée aux conflits et aux catastrophes, et mettre en œuvre l’expertise du SIF sur l’enfance et l’eau & l’assainissement.

 

{flv}philippine{/flv}