SÉCHERESSE

SOMALIE

FAIRE FACE À LA SÉCHERESSE ET AU CONFLIT

Au cours des deux dernières années, la sécheresse et le conflit armé se sont aggravés en Somalie, où 4,6 millions de personnes ont actuellement besoin d’assistance humanitaire, tout particulièrement dans les régions de Jubaland, Shabelle et Bay. La plupart des sources d’eau y sont taries, alors que la production agricole et l’élevage ont chuté drastiquement. Pour répondre aux besoins humanitaires croissants à Kismayo (côte Sud de Jubaland) où, depuis 2017, le nombre de camps de déplacés est passé de 79 à 134, le SIF, en partenariat avec le CDCS4 , mène un projet d’assistance multisectorielle pour 6 000 personnes. Les familles ciblées bénéficient de diverses distributions : de vouchers alimentaires de 50 dollars par mois, de 40 litres d’eau par famille et par jour, ainsi que de denrées non-alimentaires (ustensiles de cuisine, bâches, couvertures, moustiquaires).

2 millions de personnes menacées par la famine

Le Secours Islamique France est présent de manière permanente en Somalie depuis 5 ans*. Aujourd’hui plus de 2 millions de personnes y souffrent de la famine.
Nos équipes présentes sur place font déjà un travail de distribution d’eau et de colis alimentaires mais cela ne suffit plus.
Cette année, une sécheresse particulièrement persistante s’est développée et se traduit par une insécurité alimentaire dramatique, la plus importante de ces dix dernières années.
Les récoltes et le bétail ont été dévastés et les populations locales ont dû fuir en quête d’eau, de nourriture mais aussi de sécurité à cause des conflits de plus en plus meurtriers dans la région.

 

Image-urgence-somalie-01
Imageurgence-somalie-02
Image-urgence-somalie-03

Le SIF mène un projet d’urgence pour aider 850 familles,
soit environ 6000 personnes qui n’ont pas d’accès à l’eau et ne vivent que
d’un repas par jour

LES PERSONNES DÉPLACÉES VICTIMES DE LA SÉCHERESSE


Les chiffres issus des visites des camps de personnes déplacées les plus touchés sont catastrophiques :  50% des sondés n’ont pas suffisamment d'eau pour boire et pour répondre à leurs besoins essentiels. Avec la sécheresse actuelle, la quantité d'eau disponible diminue à mesure que les puits peu profonds s’assèchent.

Le deuxième besoin prioritaire est la nourriture, car 100% des ménages ne prennent qu'un repas par jour. Pendant nos visites dans les camps, nous avons observé de trop nombreux cas d’enfants souffrant de malnutritions.

Image-urgence-somalie-01
Imageurgence-somalie-02
Image-urgence-somalie-03

LE SIF EN SOMALIE


Le SIF est présent en Somalie depuis août 2014 avec l'ouverture d'un bureau extérieur à Kismayo. Nous possédons une vaste expérience dans la mise en œuvre de projets humanitaires.

Travaillant avec les déplacés internes les plus vulnérables, les rapatriés mais également les communautés hôtes, nous travaillons principalement dans les secteurs, l’eau, l’hygiène, la sécurité alimentaire et les moyens de subsistance.

Nous possédons une expérience technique dans la mise en œuvre et le suivi des activités proposées, en particulier dans le domaine de la réponse humanitaire du transport d'eau par camion et de l'approvisionnement en nourriture.