Comment je donne pendant Ramadan ?

 
 
Si ce mois béni rassemble l’ensemble de la communauté musulmane autour du jeûne, tous n’ont pas la même chance de se retrouver autour d’un bon repas en fin de journée. En soutenant le Secours Islamique France, votre don illuminera le quotidien des plus vulnérables et leur apportera joie et réconfort..
 
 
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 

 

ZAKÂT AL FITR

 
Aumône destinée à valider et purifier le jeûne, la Zakât Al Fitr vient en quelque sorte clôturer un mois entier de spiritualité et de bonnes actions. La solidarité à l’égard des plus démunis est tellement essentielle que Dieu l’a instituée de manière obligatoire jusqu’au dernier jour afin que toute personne défavorisée puisse également profiter de l’Aïd.
 
 
 
 
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

ZAKâT AL MAAL

 
Zakât Al Maal signifie littéralement « purification »« épanouissement ».  Cet « impôt social purificateur » est le 3ème pilier de l’Islam. Il désigne l’aumône que chaque musulman, possédant une richesse minimum (appelée Nissab¹), doit  verser afin de subvenir aux besoins des plus démunis. C’est un droit du pauvre.
« Prélève de leurs biens une aumône par laquelle tu les purifies et les bénis… » (Coran, S.9 V.103)
 
¹ Le Nissab est le seuil de richesse à partir duquel on doit s’acquitter de la Zakât Al Maal. Son montant est l’équivalent de 85g d’or, estimé à environ 3060€ en mai 2017 ou de 595g d’argent selon le rite hanafite, soit environ 291€.
 
 
Pour verser votre Zakât, le SIF met à votre disposition 3 fonds :
  • Zakât Al Maal, utilisé pour mettre en œuvre des projets humanitaires en France et à l’International
  • Zakât Al Maal France qui contribue uniquement à la réalisation de Missions Sociales France (Epi'Sol, Maraudes, distribution de repas…) ;
  • Zakât Al Maal Palestine, pour la mise en place de projets humanitaires en Palestine.
 
     

Questions sur la Zakât Al Maal

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

CADEAUX DE L’AÏD

 
Traditionnellement, à l´occasion de l’Aïd, les enfants reçoivent des cadeaux. Toute la journée, la joie et le partage règnent dans les foyers. Au SIF, les équipes sur le terrain essayent de créer cette même ambiance pour les enfants défavorisés afin qu’ils aient, eux aussi, la chance de ressentir cette joie. Ils reçoivent ainsi des vêtements, des jouets, des kits scolaires ou participent à des journées récréatives. En soutenant le Fonds Cadeau de l´Aïd, vous permettrez à des enfants de vivre un moment de bonheur.
 
 
 

 

 
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

LA FIDYA ET LA KAFFÂRA

Le don compensatoire ou expiatoire lié à des manquements volontaires (Kaffâra) ou involontaires (Fidya) dans la pratique religieuse constitue une dette pour toute personne n’ayant pas rempli son obligation religieuse. Le principe est de nourrir chaque nécessiteux avec ce qui correspond au repas moyen de ce qu’on mange normalement ici, en France. Ce montant est fixé à 5 euros, ce qui ferait 300 euros pour 60 pauvres par exemple. La Fidya et Kaffâra (compensation des jours non jeûnés) sont à verser dans le Fonds Zakât Al Fitr qui sert à financer entièrement les repas et les colis alimentaires pendant Ramadan.
 
Note importante: La kaffâra et la Fidya, au même titre que la Zakât Al Maal ou la Zakât Al Fitr, ne peuvent pas être données aux proches dont nous avons légalement la charge (comme nos parents ou nos enfants et conjoints…).
 
 
 
 
 
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------