palestine

TERRITOIRE PALESTINIEN occupé

  • Zone : Moyen-Orient
  • Capitale : Jérusalem-Est 
  • Superficie : 6 020 km² [1] 
  • Population (2010) : 4,3 millions 2
  • Langues : Arabe
alt

 

Le Territoire Palestinien est pris en étau par la poursuite de la colonisation et une situation socio-économique qui ne cesse de se dégrader. La Bande de Gaza est sous le coup du blocus imposé par Israël qui étouffe l’économie locale et plonge la population dans une grande pauvreté et un chômage de masse. Selon le rapport de la Banque mondiale publié en mai 2015, le taux de chômage atteint 43% dans la Bande de Gaza et est le plus élevé du monde3. A cela s’ajoutent des opérations militaires israéliennes cycliques qui contribuent, avec le blocus, à la totale déliquescence de l’économie. De facto, la reconstruction est durablement ralentie par les restrictions imposées sur les matériaux de construction. Les moyens de subsistance de la population sont dès lors fortement impactés par ce contexte peu propice à la croissance. 
De son côté, la Cisjordanie souffre directement de la colonisation à travers des restrictions de circulation et d’accès, les démolitions d’habitations et de moyens de subsistance, ainsi que de la violence des colons. À Jérusalem-Est, la situation n’a cessé de se dégrader du fait de l’insécurité et de la baisse des transactions commerciales avec la Cisjordanie, induite par les restrictions de l’administration israélienne. De plus, l’accès à la majeure partie de l’eau et des terres est limité sur le territoire4, réduisant ainsi les probabilités d’investissement et de développement économique dans ces zones.
Ces conditions socio-économiques précaires se caractérisent par une faible croissance, un chômage de masse, une aggravation de l’insécurité alimentaire et de la pauvreté. Ainsi le blocus de Gaza et l’occupation de la Cisjordanie renforcent une crise humanitaire profonde pour les Palestiniens. 
 

 

Agir efficacement pour le bien-être de la population 

Le SIF est présent à Gaza depuis 2008 et est intervenu pour répondre à la crise humanitaire provoquée par l’offensive militaire « opération bordure protectrice ». Le SIF dispose d’une équipe-terrain permanente en mesure de répondre aux besoins humanitaires les plus essentiels. Pour pouvoir faire face aux urgences et ne pas être affecté par le blocus, le SIF dispose d’un stock de contingence composé de kits d’urgence mobilisable dans les 24 heures. Depuis, quelques années nous nous attelons également à orienter nos programmes sur l’aide au développement  à travers de nombreux projets : réhabilitation de maisons, relance agricole, lutte contre la malnutrition, protection de l’enfance, construction de ludothèques, ou encore parrainage d’orphelins. 
De même en Cisjordanie, nous disposons d’une expérience de longue date. Le SIF se distingue par l’importance accordée à la protection des enfants dans un contexte marqué par une violence exacerbée. Nous avons effectué de nombreuses réhabilitations de centre d’enfants et avons doté ces centres d’équipements adaptés. Le SIF a également obtenu le soutien financier de l’Union Européenne sur un programme de protection de l’enfance d’une durée de trois ans. Ce projet vise à améliorer l’accueil dans les maisons de protection des enfants victimes de violences, d’abus et/ou de négligence, mais également à renforcer la coopération entre les institutions publiques et la société civile en charge de la protection de l’enfance. 
En parallèle, chaque année des projets saisonniers sont mis en place sur le territoire : distribution alimentaire pour le Ramadan, distribution de matériel et fournitures scolaires aux écoliers pour l’Aïd Al Fitr et distribution de viande aux familles vulnérables à l’occasion de l’Aïd Al Adha.
En novembre 2012, une autre offensive militaire a été déclenchée en Territoire Palestinien, faisant 23 morts, 235 blessés ainsi que d’importants dégâts matériels et psychologiques. 16 centres périscolaires dans lesquels le SIF intervient ont été endommagés, provoquant un traumatisme conséquent chez les enfants. La réactivité du SIF face à cette escalade de violence s’est traduite par le déblocage d’un fond d’urgence de 700 000 euros et la distribution de 1 900 kits d’hygiène et 5 800 couvertures dans les centres scolaires de l’UNRWA, où 12 000 personnes déplacés étaient accueillis. En outre, une équipe du siège s’était rendu en Cisjordanie et à Gaza, afin de venir en appuie aux équipes terrains, mais aussi, évaluer les différents programme du SIF en Territoire Palestinien, à savoir, la première année de clôture du programme de protection de l’enfance dans les centres pour enfants, ainsi que le suivi du programme lait et biscuit « Milk for Preschoolers » dans les maternelles de Gaza.
 

alt

 

Projets en cours

GAZA
 
Projet urgence : Réponse aux démolitions
En coordination avec le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA) et le Cluster Shelter, le SIF intervient après réception des alertes de démolitions d’habitations. En 24 à 48h, une équipe est déployée pour faire l’évaluation des besoins de la famille suite a la destruction de leur habitation et de la perte de leurs biens et en fonction organise la distribution d’aide alimentaire mais aussi non alimentaire avec des kits cuisine, hygiènes, des couvertures et des bâches.Le SIF a la capacité d’intervenir en urgence sur ces démolitions grâce à un stock prépositionné à Ramallah de kits d’urgence.
 
Programme orphelins
Alléger les souffrances des orphelins et leurs familles en assurant leurs besoins de base : nourriture, vêtements ou encore matériels scolaires.
Soutenir les orphelins socialement et financièrement ainsi que dans leur éducation.
 
 
CISJORDANIE
 
Programme intégré de protection de l’enfance en danger (volet 1)
Améliorer la prévention de la violence, des négligences et abus envers les enfants de Cisjordanie, ainsi que la capacité de protection de la société civile et du ministère des affaires sociales (EUROPAID – SIF).
 
Projet de soutien aux agriculteurs du village de Beit Liqya (Zone C)
Programme de soutien et de développement des moyens de subsistance pour les agriculteurs et les familles vulnérables vivants en zone C. Ce projet comprend la protection et le renforcement des terrains et des infrastructures agricoles, le développement des capacités des producteurs ruraux (formations aux nouvelles techniques agricoles, à la gestion des ressources naturelles (incluant l’impact du changement climatique).
 
Projet de traitement des eaux usées
Installation de 27 stations de traitements des eaux usées et mise en place de serres agricoles pour l’irrigation de cultures potagères. Ce projet cibles 5 villages situés en zone C (Rantees, Bodros, Beit Nouba, Jammala, et Dair Ammar) dans le gouvernorat de Ramallah. Les familles bénéficiententre autre des campagnes de sensibilisation sur l’utilisation de l’eau et de culture organique des jardins. L’objectif spécifique de ce projet est d’améliorer la situation économique et environnementale de ces habitants à travers la récupération et le traitement des eaux usées et leur réutilisation pour l’agriculture.

 

Projets réalisés

Gaza
 
Aider les établissements préscolaires à reprendre leurs activités dans de bonnes conditions.
Créer un environnement sain et propice à l’apprentissage pour les enfants de 5 ans.
Aider le personnel éducatif dans leur travail pédagogique et notamment les activités permettant d’atténuer les traumatismes des enfants suite à la guerre.
Participer à la reprise de l’économie locale en s’approvisionnant auprès des commerçants de la Bande de Gaza.
 
Répondre aux besoins les plus urgents des populations victimes du blocus par la distribution de kits d'hygiène et de cuisine achetés à Gaza même afin de contribuer à l'économie locale. 
 
Intervention d’urgence suite au conflit avec Israël (coordination avec les clusters, OCHA et UNRWA)
Couvrir les besoins élémentaires des populations touchées par le conflit (SIF)
 
Réhabilitation des maisons détruites (plan 2009 – Beit Lahla, Jabalia, Gaza city, Rafah)
Réhabilitation et équipement des maisons pour améliorer les conditions de vie des sinistrés (SIF)
 
Programme de relance agricole
Améliorer les conditions économiques des populations rurales et assurer la sécurité alimentaire dans les zones affectées de la bande de Gaza (SIF)
 
Améliorer la nutrition et l’état de santé des enfants préscolaire – moins de 3 ans (SIF)
 
Projets saisonniers
Distribution de colis alimentaire, de cadeaux et/ou de viande à l’occasion de l’Aïd Al Fitr, l'Aïd Al Adha et Ramadan
 
 
Cisjordanie
 
Programme intégré de protection de l’enfance en danger (volet 2)
Améliorer le diagnostic et proposer un modèle de prestation ajusté aux besoins des enfants atteints d’autisme et ceux de leurs parents ; protéger et faciliter l’intégration des enfants grâce à un travail communautaire avec les familles et les professeurs (SIF)
 
Réhabilitation de l’électricité pour le centre pour enfant
Améliorer le centre pour que les enfants du camp d’Askar (Naplouse) puissent mieux bénéficier des activités 
 
Réhabilitation de la maison de protection des garçons (Beitunya)
Créer un environnement favorable pour la résilience des enfants victimes de violence, d’abus ou de négligence 
 
Réhabilitation de l’école Al Ka’abna, Jericho
Permettre aux enfants de l’école de Ka’abna d’avoir une éducation et une enfance normale malgré le contexte politico-économique 
 
Réhabilitation de jardins d’enfants
Améliorer l’environnement du jardin d’enfant d’Aqqaba pour accueillir les enfants au sein d’un espace sûr et accueillant 
 
Projets saisonniers
Distribution de colis alimentaire, de cadeaux et/ou de viande à l’occasion de l’Aïd Al Fitr, l'Aïd Al Adha et Ramadan

 

Partenaires institutionnels 

Ministère des Affaires Etrangères et Européenne, UNRWA, ANERA,  Tulipe, OCHA, Ministère palestinien des affaires sociales, Ministère Palestinien de l’Agriculture, Union Européenne (EUROPAID)
 
 
Partenaires locaux

Safeer, Warm Home, PARC (Palestinian Agency for Agricultural Development), IECD, Secours Populaire

 

Voir aussi :

 

 
[1] Selon Diplomatie France : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/israel-territoires-palestiniens/presentation-des-territoires/article/presentation-10767
[2] The World Factbook, CIA (2014), estimations 
[3] http://www.worldbank.org/en/news/press-release/2015/05/21/gaza-economy-on-the-verge-of-collapse
[4] Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement – Rapport sur l’assistance au peuple palestinien: Évolution de l’économie du territoire palestinien occupé