CRISE SANITAIRE : Offrez 1 kit Urgence COVID (alimentaire et hygiène) à 65€
0 J - 0 H - 00 MIN - 0 SEC

LE SIF PRÉSENT AU LANCEMENT DU 9ème FORUM MONDIAL DE L’EAU

Selon le dernier rapport de l’OMS et de l’UNICEF,
2,2 milliards de personnes n’ont toujours pas accès à l’eau potable,
et 4,2 milliards ne disposent pas de services d’assainissement.

Le SIF était présent à la réunion de lancement du 9ème Forum Mondial de l’Eau. Le FME aura lieu à Dakar en 2021 autour du thème « la sécurité de l’eau pour la paix et le développement ».

L’ACCÈS À L’EAU : UN ENJEU HUMANITAIRE ET POLITIQUE

Le forum de Dakar est particulièrement important, les enjeux autour de la disponibilité et de la qualité de la ressource deviennent de plus en plus forts. En 20 ans, la disponibilité de l’eau par habitant a baissé de 40% dans les pays du Sahel. En 2050, 40% de la population mondiale subira des pénuries d’eau. Nous craignions la multiplication des conflits autour de cette ressource dans les années à venir.

secours-islamique-forum-mondial-eau
Le forum mondial de l’eau en 2021 aura une portée politique particulière, c’est le premier à se tenir en Afrique subsaharienne. Les sénégalais prévoient aussi l’organisation d’un Sommet de chefs d’Etat qui pourrait créer un véritable dialogue politique mondial sur l’eau, aujourd’hui inexistant…

Le SIF a participé à un atelier des collectifs ouest-africains de la société civile organisé par la Coalition Eau. Le but fut de s’organiser pour que les préoccupations de  la société civile soient entendues par les décideurs lors du futur FME. Réunissant les représentants de collectifs de 10 pays de la sous-région, l’atelier a permis de clarifier nos demandes prioritaires, rassemblés dans une déclaration, et d’identifier les actions à mener d’ici 2021.

LES MESSAGES DU SIF À CETTE RÉUNION DE LANCEMENT

Les Etats doivent rendre effectifs les droits humains à l’eau, l’hygiène, l’assainissement (EHA), en ne laissant personne de côté, notamment les personnes impactées par les crises humanitaires. Pour ce faire, les États doivent :

1. Accélérer l’action pour la mise en œuvre de l’Agenda 2030 du développement durable pour une eau propre et accessible à tous

2. Allouer des financements adaptés, suffisants, soit aujourd’hui au moins 3 fois plus que les investissements actuels octroyés pour le secteur, à savoir au moins 114 milliards de dollars


3.
Assurer une bonne gouvernance du secteur, en renforçant la participation citoyenne dans la gestion des services d’EHA et la recevabilité des décideurs politiques

4. Renforcer l’action sur l’assainissement, parent pauvre du secteur EHA

5. Augmenter la couverture des services de base d’EHA en milieu rural            

6. Prévenir les crises et assurer l’accès aux services d’EHA en situation de crises humanitaires (catastrophes naturelles et conflits)

secours-islamique-forum-mondial-eau
Publication : 27 Août 2019