NOUS SOMMES SANS-ABRI – NOUS AVONS FROID

LA NUIT SOLIDAIRE pour le logement: combattons l'exclusion, agissons!

Mardi 17 février

 
L'occasion était unique et le Secours Islamique France a décidé de ne pas la rater. Le 12 février dernier, les 33 associations du Collectif Associations Unies luttant contre l'exclusion et pour des logements décents se sont réunies Place de la République à Paris pour passer la nuit dehors comme les centaines de milliers de personnes sans-abri le font au quotidien. Concert, soupe populaire, lits de camps, forum associatif ont animé les milliers de visiteurs toute la nuit qui avoisinait les -5 degrés.
 
Ce fut l'occasion de rappeler aux pouvoirs publics qu'ils doivent répondre en urgence à la situation qu’endurent les 3,5 millions de personnes mal-logées, dont 142 000 personnes sans domicile fixe en France.
 
Le Secours Islamique France a pu distribuer des repas chauds dans son restaurant mobile solidaire et mobiliser ses réseaux dans ce combat contre l'exclusion. Encore un grand merci aux équipes qui ont permis d'organiser cet événement!
 
 

Monia, Hada, et tous les autres bénévoles au grand coeur ont répondu présents pour cette occasion unique de solidarité sans frontières!

Des hommes, des femmes seuls mais aussi des familles avec des enfants, des nourissons ont patiemment attendu l'ouverture du restaurant mobile pour apprécier un couscous bien chaud.

Soupe populaire et lits - exceptionnellement sécurisés - ont été mis en place pour les visiteurs.

Crédit photos: SIF


NIVEAU 2 DU PLAN GRAND FROID ENCLENCHé

Vendredi 6 février

Une nouvelle fois, suite à la chute brutale des températures, nous repassons en mode grand froid niveau 2 à partir du 6 Février : l'accueil du Centre d’accueil de Jour et des Mises à l’Abri (Massy et Sevran) est étendu et les maraudes sociales sont multipliées notamment en journée.

Pour rappel, le Secours Islamique France gère également dans le cadre de ce plan hivernal, 9 chambres individuelles d’urgence ADOMA et la distribution de 50 repas par jour à Saint Denis.

Vendredi 23 janvier

Dernières nouvelles de Djilali Benaboura, directeur Mission Sociale France :

"Etant donné les températures annoncées ( -7° pour ce samedi), nous passerons en mode Grand Froid dès ce samedi 24 janvier jusqu'au dimanche 1er février 2015. Le Centre d'Accueil de Jour sera ouvert tous les jours de 9h00 à 21 heures. La Mise à l'abri restera ouverte, également, le samedi 24 janvier, et le dimanche 25 janvier en journée ainsi que le samedi 31 Janvier et le dimanche 1er février 2015, sous réserve de baisse de température."

LA MARAUDE SOCIALE, UN ENGAGEMENT

Mardi 20 janvier

Nassima, secrétaire sociale Mission Sociale France, témoigne:

"Les maraudes constituent une véritable mission pour les bénévoles. Ils signent un contrat, un engagement envers les bénéficiaires. C’est un vrai travail professionnel qui nécessite présence, détermination, rigueur, un engagement psychologique et physique. En effet, ils ont une lourde responsabilité puisque les personnes qu'ils rencontrent dans le rue s'attachent à eux. Les maraudeurs ne rateraient cela pour rien au monde. Certains font plus d’1h30 de trajet, c’est dire ! 80 maraudeurs sont actifs en ce moment.
En décembre, les maraudeurs ont rencontré plus de 35 personnes dans la rue dont 2 femmes. Les demandes qu'ils font sont surtout liées aux demandes d’aides administratives, de domiciliation, de droits RSA. Les besoins sont principalement les vêtements, les duvets et vient ensuite la nourriture.
Idéalement lors de la trêve hivernale, il ne devrait y avoir personne vivant dans la rue. Mais nous pouvons aussi bien rencontrer comme sans-abri des travailleurs pauvres que des familles monoparentales. Les familles sont toutes prises en charge par le Samu Social, le 115."

DES déjeuners pour les personnes sans-abri, et un peu de chaleur aussi

Vendredi 16 janvier

 

 
Si vous passez devant Ma Maison à St-Denis vers l’heure du déjeuner, près du Théâtre Gérard Philipe, vous remarquerez plusieurs dizaines de personnes buvant un café ou un thé en admirant la belle pelouse de l’établissement. Il s’agit de personnes sans-abri qui ont pu bénéficier d’un repas chaud dans une « cantine solidaire ». Ils discutent, échangent des informations, font une pause avant de repartir dans la rue, lutter contre le froid. Le local est prêté par les Petites Sœurs des Pauvres. La Maison de la Solidarité de Saint-Denis coordonne les différentes associations qui organisent la distribution de petits-déjeuners et de déjeuners. Le Secours Islamique France fait la distribution des repas du déjeuner. Un grand merci à ce partenaires ainsi qu’à Albert, Mounia, Michel dit Mickey, Hada et tous les autres bénévoles qui font tourner le moteur de chaleur humaine.

LA VAGUE DE FROID EST ARRIVÉE ET CONTRE ELLE, LA SOLIDARITÉ DOIT ÊTRE RENFORCÉE

Lundi 29 décembre

 

Accueillir

Depuis plusieurs semaines, le SIF est en charge d’une Mise à l’abri dans un gymnase de Sevran (Seine-Saint-Denis) avec une capacité d’accueil de 50 personnes (hommes, femmes sans-abri orientés par le 115), toutes les nuits, en partenariat avec la DRIHL 93, le 115, et le Diocèse de Bondy. Plusieurs services sont mis à la disposition des bénéficiaires : hébergement, repas, douches, orientation et animation.

 

Nourrir

Jusqu’au 31 mars 2015, le SIF distribue, avec l’aide de bénévoles, entre 30 et 50 déjeuners dans le local "Ma Maison" à Saint-Denis, mis à disposition par l’association Petites Sœurs des Pauvres. Les repas sont fournis par la Cuisine centrale municipale. 

 

Héberger

ADOMA,  entreprise gérant des foyers, a mis à disposition du SIF 9 chambres individuelles. Le 115 se chargera d’orienter les personnes sans résidence stable et en pleine insertion socioprofessionnelle vers cette structure. A l’issue de la période hivernale, les hébergés auront la possibilité d’accéder définitivement à ces logements.

 

 

Si l’alerte niveau 2 est enclenchée

Dans le cadre d’une alerte de niveau 2, enclenchée par le Préfet de l’Essonne  (chute de la température en dessous de 5°c), le SIF étend les horaires d’ouverture du Centre d’Accueil de Jour de Massy le soir, les samedis et dimanches, au cours d’une période de quinze jours consécutifs. La Mise à l’abri de Massy reste ouverte pour les femmes seules ou avec enfants qui pourront y passer la nuit.

En plus des maraudes sociales planifiées 3 fois par semaine en Seine-Saint-Denis, elles pourront intervenir d’autres jours sur des plages horaires plus larges, la nuit et aussi en journée.

Crédit photos: SIF