MISSIONS SOCIALES FRANCE

LE SECOURS ISLAMIQUE FRANCE (SIF) PRÉSENTE SES ACTIONS SOCIALES CONTRE LA PRÉCARITÉ ET POUR L'INSERTION AU CONGRES NATIONAL DE LA FÉDÉRATION DES ACTEURS DE LA SOLIDARITÉ (FAS)

Mise à l’abri et hébergement d’urgence de femmes vulnérables, aide alimentaire, accompagnement social, accueil de jour, maraudes en faveur des sans-abri… En France, les équipes du SIF apportent des solutions face à la précarité. Tour d’horizon des actions de notre ONG dans l’Hexagone à l’occasion du Congrès National de la FAS, organisé à Rennes les 15 et 16 juin 2022.

« Solutions pour améliorer l’accès à l’alimentation des sans-abri », « l’accès au logement des familles à faibles ressources » ou encore « agir pour les droits des femmes » et « construire un avenir solidaire ». Ces problématiques d’importance majeure feront partie intégrante des nombreux thèmes sociaux abordés mercredi 15 et jeudi 16 juin à Rennes au Congrès national de la Fédération des acteurs de la Solidarité (FAS).

La Fédération des acteurs de la solidarité (FAS) regroupe 900 associations et ONG, dont le Secours Islamique France (SIF)

Évènement majeur de la solidarité, ce congrès  réunira les 900 associations et ONG membres de la FAS, et aussi de nombreux acteurs du monde politique. Le SIF sera sur place pour assister aux différentes tables rondes et débats. Nos équipes présenteront également les actions sociales qu’elles développent en France et échangeront avec leurs pairs pour réfléchir, ensemble, sur de nouvelles solutions à apporter aux personnes les plus vulnérables.

La délégation sera emmenée par le directeur exécutif, Mahieddine Khelladi. Directeur des Missions sociales France du SIF, Hassan Mansour sera également du déplacement à Rennes. Ce dernier ne cache pas ses inquiétude face à la hausse de la précarité, qui touche désormais selon l’INSEE plus de 9 millions de personnes dans notre pays :

« Sans solidarité, des gens basculeront dans la précarité extrême », prévient Hassan Mansour, Directeur des Missions sociales en France du SIF.

« On va au-devant de graves problèmes sociaux à cause de l’inflation, de la baisse du pouvoir d’achat, et du chômage. Au SIF, on est très inquiets, la précarité explose. Avec mes équipes, on reçoit de plus en plus de personnes qui ont besoin d’un accompagnement pour s’en sortir. Beaucoup d’entre elles pensaient être à l’abri et sont très touchées par ce qui leur arrive, elles ne voient pas le bout du tunnel. Sincèrement, sans actions de solidarité, énormément de gens basculeraient dans la précarité extrême : perte de logement, manque de nourriture, plus d’école pour les enfants… »

Face à une telle situation, le SIF agit chaque jour sur le terrain, au plus proche de personnes très fragilisées. Le congrès de la FAS sera d’ailleurs l’occasion d’échanger avec nos pairs. Améliorer nos actions sociales et trouver des solutions supplémentaires, tels sont les leitmotivs d’Hassan Mansour, qui explique :

« Le SIF lutte contre toutes les formes de précarité, sans discrimination » 

« Le SIF existe depuis plus de 30 ans, on a de l’expérience. On est impliqués à 1000% dans ce qu’on fait, on est fiers de notre travail mais on sait aussi qu’on peut toujours renforcer nos dispositifs. Notre ONG lutte contre toutes les formes de précarité, sans discriminer les personnes. On a envie de partager avec ceux qui, comme nous, travaillent pour contribuer à construire une société plus juste et équitable. Il y a urgence… »

Image

Précarité, isolement, traumatismes… En détresse, les femmes accueillies au Centre d’Hébergement d’Urgence (CHU) du Secours Islamique France (SIF) à Massy sont accompagnées par des travailleurs sociaux

LES ACTIONS SOCIALES DU SECOURS ISLAMIQUE FRANCE (SIF)

FACE À LA GRANDE PRECARITE, DE L’URGENCE SOCIALE ET DE LA MISE À L’ABRI

Le Centre d’Hébergement d’Urgence (CHU) à Massy

En 2021, le CHU du SIF a accueilli et hébergé en toute sécurité 73 femmes isolées. Sur place, nos travailleurs sociaux proposent un accompagnement social sur mesure pour les mobiliser et les soutenir dans l’élaboration d’un projet professionnel ou de formation. L’objectif est d’aider ces femmes à se réinsérer socialement. Les droits et les devoirs de chacune sont expliqués pour encourager le bien-vivre ensemble. 

Les résidentes ont accès à trois repas quotidiens, à des douches, à une laverie et à un lieu de détente collectif. Pour soutenir au mieux ces femmes dans leur reconstruction personnelle, les travailleurs sociaux proposent une écoute et un suivi individualisé. Les résidentes sont notamment aidées dans leurs démarches administratives et dans l’ouverture de leurs droits.

La plupart des femmes que nous accueillons ont vécu un accident de vie très traumatisant. Pour les aider à reprendre confiance en elles, le SIF leur donne accès à des activités culturelles (visite du Château de Versailles…) et organise des ateliers d’apprentissage : informatique, cuisine, français, sports collectifs…

La Mise à l’Abri (MAB) à Massy

Réservée à des femmes vulnérables et sans-abri, la MAB est un dispositif de première urgence. Les résidentes sont protégées des dangers de la rue : elles sont hébergées en toute sécurité de 18h à 8h30.

La capacité d’accueil est de 24 femmes. Orientées par le « 115 », elles bénéficient d’un accompagnement social complet et individualisé. Le séjour est renouvelable chaque semaine. Les résidentes ont ainsi accès à des douches, une laverie et à deux repas équilibrés. En 2021, la MAB a pris en charge 86 femmes.

Comme les femmes du Centre d’Hébergement d’Urgence, les pensionnaires de la MAB se voient proposer des activités culturelles et des ateliers d’apprentissage.

La Mise à l’Abri temporaire à Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis)

De fin janvier à mars, le SIF prend en charge des femmes isolées dans un gymnase sécurisé, mis à disposition par la mairie de Livry-Gargan. Cette action est financée par la DRHIL de Seine-Saint-Denis et constitue le départ de l’accompagnement social. Les repas sont pris en charge, et les femmes disposent de tout le nécessaire pour l’hygiène courante et quotidienne.  

Parce que vivre dans la rue ne laisse personne indemne, des médecins vérifient leur état de santé et les orientent vers des centres de soin en cas de besoin. De leur côté, nos travailleurs sociaux analysent leur situation, les aident dans leurs démarches puis les orientent vers les centres d’hébergements les plus adaptés. À la fin de l’action, une solution est systématiquement trouvée : il est impensable de laisser retomber dans l’enfer d’où elles ont réussi à sortir.   

FACE À LA GRANDE PRÉCARITÉ, UNE PRISE EN CHARGE GLOBALE CONTRE L’EXCLUSION

Le SIF mène des accompagnements sociaux avec un objectif majeur, celui d’aider les personnes en grande précarité à reprendre confiance en elles. L’idée est de soutenir les bénéficiaires pour qu’ils surmontent leurs difficultés et redeviennent progressivement acteurs de leur démarches et projets. Le SIF agit en collaboration avec les services de l’État, et aussi en partenariat avec d’autres acteurs sociaux. 

Le Centre d’Accueil de Jour (CAJ) à Massy

Le CAJ est ouvert du lundi au vendredi à toute personne dans le besoin. Les travailleurs sociaux accueillent, écoutent, conseillent et gèrent un suivi dans la recherche de solutions pérennes. En 2021, plus de 16 800 prestations sociales ont été assurées par le SIF, dont 10 000 repas. Au moins 65% des bénéficiaires sont des hommes isolés, et en voie d’exclusion. Espace collectif, espace informatique, équipements sanitaires, machines à laver, accompagnement dans les démarches administratives… Le CAJ est un maillon très important pour recréer du lien social et travailler à l’insertion.

La domiciliation

Disposer d’une adresse postale est une porte d’entrée indispensable vers l’accès aux droits. Le SIF permet à des sans-abri de disposer d’un justificatif de domicile, et d’une adresse postale pour leur courrier. La domiciliation s’accompagne d’aide dans la réalisation des démarches d’accès aux droits sociaux, comme la couverture médicale ou les aides au logement. En 2021, le SIF a « domicilié » 494 personnes, dont 22% de femmes.

L’insertion par l’activité économique

Fin 2022, le SIF s’impliquera dans l’économie sociale et solidaire avec le projet Solecoinsert, une activité d’insertion par l’activité économique. Des ateliers de tri de vêtements et de jouets, de couture, de repassage et une boutique solidaire seront ouverts. Le dispositif est adossé à Vet’Sol, notre action permanente de collecte de vêtements, de chaussures et de jouets.

Des personnes en grande précarité seront impliquées par un stage ou un emploi dans un Atelier et chantier d’insertion (ACI) et dans une Entreprise d’insertion (EI). Les bénéficiaires du dispositif seront accompagnés par des encadrants techniques et des conseillers en insertion professionnelle. La finalité est l’accès à des formations qualifiantes ou à des emplois pérennes.

Image

Au Centre d’Accueil de Jour (CAJ) du SIF, les travailleurs sociaux accueillent toute personne dans le besoin, dont de nombreux retraités sans ressources

FACE À LA GRANDE PRÉCARITÉ, DU SOUTIEN ALIMENTAIRE

LES DISPOSITIFS PERMANENTS

Les maraudes : de l’aide pour les sans-abri

Pauvreté extrême, isolement, solitude totale, exclusion sociale, froid glacial pendant la période hivernale… À ces maux ressentis par les sans-abri s’ajoute le fléau de la faim. Face à la situation, le SIF a distribué plus de 5 450 repas lors des 220 maraudes sociales et alimentaires dans les rues de Seine-Saint-Denis.

Les distributions alimentaires : des colis pour les plus démunis

La France n’est pas épargnée par la précarité. L’inflation exponentielle ne fait qu’aggraver la situation. Deux fois par mois, le SIF distribue des produits de première nécessité en faveur de personnes dans le besoin. Les étudiants précaires, très impactés par les conséquences économiques de la pandémie de la COVID-19, ont été intégrés au dispositif.    

Les repas chauds : un aspect de l’accompagnement social

Le SIF accueille des femmes isolées à la Mise à l’Abri (MAB) et au Centre d’Hébergement d’Urgence (CHU), situés à Massy. Dans les locaux voisins, le Centre d’Accueil de Jour (CAJ) est ouvert à tous. Chaque jour, des repas chauds sont servis par le SIF aux bénéficiaires.

L’épicerie solidaire du SIF : Epi’Sol, du soutien alimentaire et social

L’Epi’Sol du SIF propose à Saint-Denis des produits (fruits et légumes frais, viande, pâtes, produits laitiers, produits d’hygiène...) à 30% de leur valeur à des personnes dans le besoin. Les économies sont utilisées pour rétablir des finances précaires, et élaborer un projet professionnel en collaboration avec nos travailleurs sociaux. L’an dernier, 110 ménages ont bénéficié du dispositif.

Les paniers solidaires de Lyon : des colis pour les plus précaires

Les équipes du Secours Islamique France sont également basées dans la ville de Lyon, et luttent notamment contre l’insécurité alimentaire. Deux fois par mois, l’antenne locale organise des distributions des colis de première nécessité pour apporter un soutien capital à des familles précaires, des femmes isolées avec enfants, des hommes en voie d’exclusion, des étudiants…

Image

Les bénévoles du SIF organisent des distributions alimentaires en faveur de personnes très précaires, dont des étudiants dans le besoin

LES DISPOSITIFS SAISONNIERS

Les Tables du Ramadan : principes humanitaires et tradition

Créé en 2010, les Tables du Ramadan du SIF font partie des dispositifs emblématiques. Pendant un mois, nos équipes de bénévoles distribuent des repas chauds et complets tous les jours. Cette année, plus de 25 000 repas ont été servis, essentiellement dans des hôtels sociaux. Adaptées en livraison à cause des contraintes liées à la COVID-19, les Tables du Ramadan redeviendront un restaurant solidaire, installé sous un chapiteau ouvert à tous à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).

Colis solidaires Ramadan : du soutien en plein cœur des centres pénitenciers

Tous les ans, durant Ramadan, notre ONG livre des colis de denrées et produits de première nécessité pour apporter de l’aide et maintenir un lien social avec des personnes incarcérées. En 2022, le SIF a donné plus de 10 500 colis dans des centres pénitenciers en Ile-France, en Bretagne, dans les Hauts-de-France, à Bordeaux et à Lyon.

Foyers et hôtels sociaux : de l’aide pour des personnes exclues

De décembre à mai, deux fois par mois, le SIF distribue 150 colis alimentaires dans des hôtels réquisitionnés par le « 115 » ou des foyers à des personnes sans ressources. Ce soutien ponctuel est très important pour aider les plus vulnérables à tenir le choc avant de trouver une solution plus pérenne.  

Les déjeuners solidaires de Saint-Denis : des repas pour des sans-abri

Ce dispositif saisonnier est mis en place à la Maison des Solidarités, à Saint-Denis, en collaboration avec la municipalité, qui prête les locaux. Pendant les déjeuners solidaires du SIF, les bénévoles servent au moins 30 repas chaque jour à des hommes sans-abri de novembre à avril sur le temps de midi. Les bénéficiaires ont accès à tout le nécessaire pour l’hygiène, et à un accompagnement social s’ils en expriment la demande.    

Les colis d’été de Saint-Denis

Été comme hiver, le SIF se mobilise face à la précarité. Du 4 juillet au 9 septembre, nos équipes de bénévoles se coordonneront avec les Restos du Cœur, la Croix Rouge et le Secours Populaire pour procéder à trois distributions de colis par semaine. Cette action de solidarité en faveur de familles dans le besoin se déroulera à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) à la Maison des Solidarité, en collaboration avec la mairie locale.

À une période où les prix des produits de première nécessité flambent en raison d’une inflation galopante, le SIF a tenu à participer activement à cette à cette opération, capitale pour les plus précaires. Au total, plus de 120 colis seront distribués !

*Chiffres 2021, sauf mention contraire.

Image

Sans-abri ni ressources, des femmes vivent dans le danger de la rue : le SIF va à leur rencontre lors des maraudes, c’est le début de l’accompagnement social

ONG de solidarité, le Secours Islamique France (SIF) a été fondé en décembre 1991. En plus de 30 ans d’action, nos équipes ont mis en place des actions humanitaires et sociales dans 47 pays en faveur de plus de 13 millions de personnes vulnérables. Le SIF est labellisé par le Comité de la Charte du Don en Confiance sans discontinuer depuis 2011.

« La souffrance n’a ni origine, ni religion, ni genre. La solidarité non plus… »