CRISE SANITAIRE : Offrez 1 kit Urgence COVID (alimentaire et hygiène) à 65€
0 J - 0 H - 00 MIN - 0 SEC
 

Le SIF au salon du Bourget : « Le succès tient aussi à l’engagement des bénévoles. »

 
Des bénévoles motivés
 
 

La bataille pour l’accès à l’eau

« Tu boirais de cette eau ? »,  demande en souriant Mustapha à une fillette accompagnée de sa mère. Le contenu jaunâtre de la bouteille n’a rien d’engageant. Pour toute réponse, la jeune visiteuse grimace… « Et bien, il y a des enfants qui la boivent, parce qu’ils n’ont que cette eau. Et souvent, ils tombent malades ». En une phrase, Mustapha, a résumé l’une des batailles majeures du Secours Islamique France, l’accès à l’eau potable pour les populations les plus vulnérables. Le jeune homme n’est pas un expert terrain de l’ONG mais un des 31 bénévoles qui généreusement assurent l’accueil des visiteurs aux cotés de l’équipe du SIF pour la Rencontre Annuelle des Musulmans de France au Bourget du 30 mars au 2 avril 2018. L’accès à l’eau est la thématique retenue cette année avec deux focus, les projets en faveur des Rohingyas et les réalisations à Gaza, présentées par le Chef de mission en personne. 

 

Des animations prisées

De part et d’autre du gigantesque robinet, dont l’eau s’écoule limpide, Hadda, Sofiane, Hiba, Nadjma, Océane, Sarah, Odette et Mustapha accueillent les visiteurs tout sourires. Ils font partie de l’équipe du samedi après-midi, le moment où l’on attend le plus de visiteurs. De l’autre coté du stand, Nasrine encourage les participants de Pedald’eau. Casques aux oreilles, juchés sur leurs vélos, ils parcourent, grâce à un jeu de simulation, le trajet quotidien d’enfants du Tchad en quête d’eau à ramener au village.

« Qu’est-ce que la famine ? » « Combien de personnes meurent chaque année des suites de maladies liées à l’eau ? » Ibtihel assiste pour sa part  le déroulement du quiz. Les deux animations ont du succès. Intrigués, les visiteurs affluent. Les jeunes se pressent pour concourir.

Ces bénévoles connaissent déjà bien le SIF. Ils ont souvent à leur actif la participation à des actions en Seine Saint-Denis : distribution de repas en hiver, Tables du ramadan, maraudes sociales auprès des sans-abri. Tous ont été briefés par Imène lors de la réunion préparatoire. Pour se préparer au jour J, ils ont révisé les chapitres « Eau et assainissement».

Bonne humeur, endurance et pédagogie sont requises. « Il y a deux choses qu’on peut donner, quand on en a la capacité : du temps ou de l’argent », estime Mustapha. Chacun d’eux s’est engagé de un à trois jours pour le salon. « Le succès de notre participation au salon tient aussi à l’engagement des bénévoles », assure Imed, responsable de l’organisation.

 
 

Des bénévoles motivés

« Le soutien à l’éducation, les puits, l’investissement en faveur des Rohingyas, l’engagement à Gaza et en Syrie... La plupart des projets du SIF me tiennent à cœur », explique Hiba. « En contribuant à faire connaître les projets au salon, j’y participe un peu sans être sur le terrain », renchérit Sarah. Même motivation pour Sofiène, qui voyage souvent au Mali et au Sénégal pour des raisons professionnelles et s’intéresse aux projets de forages de puits et de sécurité alimentaire : « J’ai vu la misère de mes yeux. J’espère faire connaître ici les projets et contribuer à la collecte des dons. C’est une façon de soutenir les actions en faveur des populations démunies. »

Pour Hajir, participer au salon est la continuation d’un engagement aux cotés du SIF qui, souligne-t-elle, lui apporte autant qu’elle donne. La jeune femme distribue des repas aux démunis de Seine Saint-Denis en hiver et dans le cadre des « Tables du Ramadan ». « J’ai pu rencontrer des personnes auxquelles je ne suis pas confrontée au quotidien. Cela m’aide à me remettre en question et me permet de grandir. »

« J’aime le relationnel », précise Sarah, parfaitement à l’aise dans sa mission d’accueil. Pourtant aller au devant des visiteurs, n’est pas forcément facile. « Quand on les aborde gentiment, les gens sont réceptifs », explique Ibtihel. « On fait comprendre qu’on a besoin d’eux. Les gens sont souvent à l’écoute, prêts à aider », trouve aussi Mustapha.

Prêts à aider et à s’investir, ces bénévoles, le sont en tout cas. D’ailleurs plusieurs d’entre eux ont rejoint le SIF après avoir fait un don. Une façon d’approfondir leur engagement. Qu’ils en soient remerciés ! 


 
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
 
 

À LIRE AUSSI

Le Secours Islamique France (SIF) répond cette année encore présent à la Rencontre Annuelle des Musulmans de France du Bourget, du vendredi 30 mars au lundi 2 avril 2018. Nous vous accueillons sur un stand situé dans le hall 2B allée B pour échanger avec vous, répondre à vos questions et vous informer sur les projets en cours. LIRE LA SUITE

La maraude de ce soir a pour but d’aller à la rencontre des personnes à la rue et de leur proposer une mise à l’abri, ou de leur donner de quoi se protéger contre le froid. Les bénévoles du Secours islamique se retrouvent au SIF Saint Denis. LIRE LA SUITE