Aïd Al Adha
 
 

bilan Aïd Al Adha 2016

 
 
 
 

 

 

 

 

 

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Témoignages :

 
 
Mme Ndéye S. fait partie des plus de 400 000 bénéficiaires qui ont pu célébrer l’Aïd l’an dernier :
 
Mme Ndéye S. a 42 ans et vit à Guédiawaye, une ville au nord de Dakar.Le SIF soutient sa famille depuis plusieurs années par le biais du programme de parrainage d’orphelins.
 
« On a fêté la plus belle fête de Tabaski depuis 5 ans »
« Ma famille repose sur moi. J’ai beaucoup de peine à la nourrir et soigner les enfants. En 2016, on a passé la plus belle fête de Tabaski (Aïd Al Adha) depuis 5 ans, en toute paix et sérénité. La journée a été très chargée avec beaucoup de plats à préparer et la prière à la mosquée. Le reste de l’année, on mange du riz avec du pain, selon nos moyens. Grâce au SIF, qui nous a donné du mouton, on n’a pas dû aller chercher de la viande chez nos voisins, ce qui a été un vrai soulagement. Au nom de ma famille on remercie tout le SIF. »

« Cette fois on n’a pas mendié pour avoir de la viande »

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Mme Mbaye a 79 ans et vit aussi au Sénégal.
 
C’est son fils aîné, malade et handicapé, qui nourrit toute la famille. Malgré tous leurs efforts, la famille de Mme Mbaye a du mal à assurer trois repas par jour pour tous ses membres. La situation est telle que Mme Mbaye ne peut pas payer les frais de scolarité de tous les enfants.
 
« Je n’achète pas tout le temps de la viande »
« On a fêté la Tabaski dans une très grande joie comme tout le monde. C’est un jour spécial, on s’est tous réveillés très tôt. Les filles ont bien nettoyé la maison et les hommes sont allés à la prière. Vers 10h le mouton a été immolé et la fête a commencé. Le reste de l’année, on mange ce que l’on parvient à trouver sur le marché selon nos moyens. Des voisins nous donnent à manger et je mendie aussi. Vous savez, on mange de la viande très rarement, d’ailleurs je suis incapable de vous dire combien coûte le kilo. La dernière fois qu’on a consommé de la viande c’était grâce à un don et cela remonte à plus de 2 mois. C’est la première fois que je reçois un tel don de viande ! Cette fois on n’a pas mendié pour avoir de la viande. Ce don m’a marquée à jamais. Un grand merci à toute l’équipe SIF. Grâce à vous ma famille a fêté la Tabaski dignement dans une grande ferveur, ce qui est devenu un luxe pour nous depuis des années. »

 

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 
Nadia vit en Ile-de-France et est maman de 5 enfants.
 
« Je remercie le SIF, heureusement qu’il est là. Avec ça je vais faire un gigot dans le four, accompagné d’haricots verts et de pommes de terre. J’ai 5 enfants à faire manger, donc je vais tout cuisiner cette après-midi pour le manger ce soir ou demain. Je n’achète pas tout le temps de la viande, je ne peux pas me le permettre car je ne touche que 400 euros par moi alors un grand merci à vous ! »

 

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Cette année, dans une dizaine de pays, vous pouvez aider des personnes

comme Mme Ndéye S., Mme Mbaye ou Nadia à célébrer l’Aïd.

Merci de votre soutien.

 
 
 
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------