PLUSIEURS FAÇONS D’AGIR AVEC LE SIF

« La meilleure des aumônes est celle effectuée pendant le mois de Ramadan.» (Hadith)

Votre générosité et ses bienfaits peuvent perdurer et continuer de dessiner des sourires sur le visage des plus vulnérables.
Vous pouvez agir en participant à l’ensemble de nos projets humanitaires en France et à l’étranger, et, si ce n’est déjà fait, verser votre Zakât Al Fitr et votre Zakât Al Maal pour les plus démunis.

CHAQUE ACTION COMPTE !

Zakât Al

Versez votre Zakât Al Fitr, Fidya et Kaffâra1 7€2

Sous forme d’aide alimentaire pendant Ramadan, elle est redistribuée aux personnes en difficulté, en France et dans nos autres pays d’intervention.

Zakât Al

Offrez une aide alimentaire 40€2

Faites don de colis repas ou coupons alimentaires3 et permettez aux attributaires d’appréhender plus sereinement le mois de Ramadan.

Zakât Al

Offrez un cadeau de l’Aïd 25€2

Redonnez le sourire aux enfants dans le besoin en leur offrant des jouets, vêtements, kits scolaires ou encore une journée récréative.

Zakât Al

Versez votre Zakât Al Maal4

Participez en versant votre Zakât Al Maal.  3ème pilier de l’Islam, cette aumône obligatoire réduit les inégalités et favorise le partage et la solidarité.

Zakât Al

Agissez contre la famine au Yémen 120 €2

Grâce à nos paniers alimentaires, permettez à une famille yéménite de 5 à 7 personnes de s’alimenter durant un mois.

Zakât Al

Devenez bénévole

Rejoignez notre chaîne de solidarité en devenant bénévole lors de nos maraudes ou des Tables du Ramadan, par exemple. Inscrivez-vous auprès du service bénévole au 01 60 14 14 14

INCITEZ A FAIRE DU BIEN

« Toute bonne action est une aumône et celui qui montre un bien est comme celui qui l'a fait. » (Hadith)

Partager nos actions, c’est déjà nous aider !

MERCI !

1 Dons compensatoires de jours non jeûnés ou expiatoires, dans les règles instituées par l’islam
2 Prix indicatifs donnés à titre d’exemple
3 Système permettant aux attributaires de subvenir à leurs besoins spécifiques en choisissant eux-mêmes leurs produits 
4 Quiconque possède, depuis plus d’une année, une richesse minimum-communément appelé le Nissab - devrait, selon la tradition musulmane, s’acquitter de 2,5% du montant de ces biens 
5 Don immobilisé permettant ainsi d’en tirer un bénéfice qui devra être utilisé pour réaliser les missions sociales et humanitaires du SIF

Publication : 10 Mai 2019