Mauritanie

 
-   Zone : Afrique de l’ouest
-  Capitale : Nouakchott
-  Superficie : 1 030 700  km² 
-  Population (2010) : 3,36 million d’hab.
-  Langues : Arabe
 
 
Pays de la zone sahélienne d’Afrique de l’ouest, la Mauritanie est limitée à l'ouest par l'océan Atlantique, au nord-ouest par le Sahara occidental, au nord par l'Algérie, au sud-est par le Mali et au sud-ouest par le Sénégal. 
A l’instar des pays du Sahel (Mali, Burkina Faso, Djibouti, Ethiopie, Tchad…) le « pays des maures » est très exposé aux aléas climatiques : pluviométrie faible et irrégulière, sécheresses, désertification de son territoire, réduction des terres cultivables, invasions répétés d’acridiens et autres insecte. Ces situations impactent la production des denrées de base et posent des difficultés pour répondre convenablement aux besoins alimentaires de la population mauritanienne. En 2011, le Commissariat de la Sécurité Alimentaire (CSA) et le Programme Alimentaire Mondial (PAM), ont révélé que près de 600 000 mauritaniens étaient en situation d’insécurité alimentaire. En parallèle une enquête réalisée par UNICEF et le ministère de la santé mauritanien sur la situation nutritionnelle des enfants, a révélé un taux de malnutrition aigüe de 12%, un taux de malnutrition chronique de 27,3% et une prévalence à l’insuffisance pondérale de 30,7%. 
En outre, 42% de la population mauritanienne est en situation de pauvreté tandis que 25,9% vivent dans la pauvreté extrême*. Celle-ci est nettement plus marquée en milieu rurale où plus de 61% de la population vit avec moins d’un dollars par jour contre environ 25% en milieu urbain*.  
 

Favoriser l’autosuffisance alimentaire des populations vulnérables de Mauritanie

En partenariat avec l’ONG locale El Karamat et dans le cadre de son programme global d’aide et de sécurité alimentaire, le Secours Islamique France avait mis en place un projet de soutien agricole dans la wilaya de Hodh-El-Gharby – zone particulièrement touchée par l’insécurité alimentaire – afin de garantir aux populations les plus vulnérables un minimum d’autonomie alimentaire. Le projet s’articulait en deux phases, dont une distribution alimentaire d’urgence pour faire face à la pénurie et combler les besoins des populations en période de soudure, et un soutien à la production agricole pour permettre aux familles de développer des cultures maraîchères et assurer leur autosuffisance alimentaire.
 

Projets réalisés 
Projet de soutien agricole à Hodh-El-Gharby
Garantir aux populations vulnérables une autonomie alimentaire à travers une distribution alimentaire d’urgence et un soutien à la production agricole (SIF)
 
Projets saisonniers
Distribution de colis alimentaire, de cadeaux et de viande à l’occasion du Ramadan, de l’Aïd Al Fitr et de l’Aïd Al Adha (SIF) 



Partenaire

El Karamat

 
 
Voir aussi :
 
 
*IFAD-FIDA (International Fund for Agricultural Development – Fond International de Développement Agricole)